Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.ja-sante.fr/
http://www.canyon.fr/

L'AP-HP s'associe à l'école des ingénieurs du numérique Epita pour lancer une spécialisation "santé"

L’école des ingénieurs du numérique Epita s'associe à l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) et lance une spécialisation "santé", "afin de former des ingénieurs capables de travailler avec et pour les professionnels de la santé", a précisé le 4 mars l'école d'ingénieurs dans un communiqué.

Depuis le 15 février, 30 étudiants ont rejoint le programme dont l'objectif est "de former les ingénieurs qui vont concevoir les outils systèmes et environnements de demain pour le médical". Pour ce faire, l’Epita a réuni un conseil de perfectionnement ayant pour mission d’identifier les compétences à acquérir et d’imaginer le programme de la spécialisation. De nombreux organismes, entreprises et médecins ont souhaité rejoindre ce conseil et notamment: l'AP-HP qui en est le principal partenaire, Doctolib, GE Healthcare, HPE, 3DS, Cardiologs, Incepto, Inetum, Janssen France, Owkin, Philips, Thales IA for Health et Impact AI.

Les étudiants seront formés aux expertises suivantes: intelligence artificielle, imagerie médicale, data science, cybersécurité et objets connectés (IoT), toutes appliquées au domaine de la santé. En parallèle, ils recevront aussi des enseignements spécifiques au domaine médical tels que: fondamentaux et langage médical, imagerie médicale 2D et 3D (microscopie, échographie, radiographie, scanner, scintigraphie, TEP, MEG, IRM, etc.), signaux électriques (ECG, EEG, etc.), génomique et séquençage ADN.

Les enseignements seront dispensés par les enseignants-chercheurs de l’Epita et par les experts du monde informatique issus des entreprises partenaires, mais aussi par des médecins référents et des professionnels de l’AP-HP pour près de 50% des enseignements. "Ainsi, la formation permettra aux étudiants de travailler sur la base de cas concrets et de passer un maximum de temps avec des professionnels de santé."

Les étudiants réaliseront des projets de fin d’études en entreprise puis leur stage de fin d’étude dans le secteur. Ces projets seront tous encadrés par un médecin référent. Au final, les diplômés pourront occuper les postes suivants: architecte solutions, chef de projet, développeur IA médicale, développeur imagerie médicale, expert en cybersécurité des données de santé, expert en traitement des données de santé, expert numérique santé, ingénieur R&D, etc.

gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait