Une opération de maintenance exceptionnelle est prévue samedi 1er février 2020 entre 10h et 17h. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes autorise un scanner à l'hôpital de Brioude

L'agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes a autorisé l'installation d'un scanner à l'hôpital de Brioude, a annoncé mi-février l'ARS à APMnews (site du groupe d'information APM International, dont fait partie TecHopital).

Cette autorisation a été délivrée à la suite de l'avis favorable prononcé le 7 février par la commission spécialisée pour l'organisation des soins (Csos). L'établissement attend désormais l'aval de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) pour lancer le marché, ont précisé le 26 février la directrice adjointe, Clémentine Marty, et la présidente de la commission médicale d'établissement (CME), Aline Bonnet.

L'hôpital attend cette installation depuis 2007, date à laquelle il exerce de la chirurgie et des urgences, ont-elles souligné.

L'établissement, qui table sur une mise en fonctionnement de l'équipement fin 2019 ou début 2020, cherche des aides pour le financer et pour financer un système de communication pour la radiologie. Un des vice-présidents du conseil régional, en visite à Brioude, a promis un soutien de sa collectivité, qui s'élèverait à environ 200.000 euros sur un investissement de 800.000 à 1 million d'euros.

L'objectif est d'atteindre 3.000 actes par an, ont précisé Clémentine Marty et le Dr Bonnet.

L'hôpital de Brioude compte, dans ce cadre, renforcer sa coopération avec l'hôpital d'Issoire (Puy-de-Dôme), en participant à la permanence des soins. Les deux établissements ont déjà une action de coopération depuis 2007 dans ce domaine, le radiologue du CH de Brioude disposant d'une vacation pour utiliser le scanner d'Issoire. En matière de radiologie, l'ensemble des opérations est supervisé par l'ARS et le CHU de Clermont-Ferrand.

Les représentantes de l'hôpital de Brioude ont aussi indiqué travailler avec le CH du Puy-en-Velay qui est l'établissement support de son groupement hospitalier de territoire (GHT) de la Haute-Loire, sur le volet technique et matériel. Elles ont également annoncé être en discussions avec des praticiens libéraux sur une utilisation partagée du futur scanner.

san/gdl/ab

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions