Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.ja-sante.fr/
http://www.canyon.fr/

L'ARS Hauts-de-France demande aux hôpitaux de la région d'ouvrir 50 lits de réanimation supplémentaires

Dans les Hauts-de-France, l'agence régionale de santé (ARS) a demandé aux hôpitaux d'augmenter le capacitaire régional en réanimation de 50 lits, a-t-elle annoncé dans un communiqué transmis le 11 février.

"Les indicateurs de suivi de l’épidémie montrent une circulation active de la Covid-19 avec une augmentation du nombre de cas depuis le début du mois de décembre. Les taux d’incidence des cinq départements de la région sont désormais supérieurs à 200 cas/100.000 habitants", constatait l'ARS.

Ce taux s'approchait à ce moment des 500/100.000 dans certains territoires autour de Chauny (Aisne) et de Dunkerque (Nord), et dépassait ce seuil dans l'Ouest de la Somme.

L'ARS notait par ailleurs une "dynamique d'augmentation" des hospitalisations depuis un mois (2.286 le 16 janvier contre 2.591 aujourd'hui). "Le nombre d’hospitalisations est à un plateau élevé, au-delà des 2.000 hospitalisations depuis fin octobre", commentait-elle.

"L’évolution de la situation est similaire pour ce qui est des réanimations avec une augmentation progressive depuis début janvier, avec aujourd’hui 306 patients Covid+ en réanimation et soins intensifs, contre 250 le 2 janvier dernier. Ce nombre de patients n’est plus descendu sous les 200 depuis le 17 octobre [2020]", ajoutait l'ARS. Le taux d'occupation en réanimation était de 37% des capacités installées, mais dépassait les 50% dans l'Aisne et l'Oise et s'en approchait sur le littoral Nord de la région (Dunkerque et alentours).

"Même si l’activité Covid dans les réanimations augmente progressivement, elle reste en deçà de la situation de mi-novembre avec jusqu’à 517 patients Covid+ en réanimation et soins intensifs", relativisait l'ARS.

"Le capacitaire disponible permettra de limiter certaines tensions dans les établissements et d’avoir un volume permettant de prendre en charge l’ensemble des patients en cas d’augmentation de l’activité Covid dans les prochains jours", a-t-elle conclu.

Lundi 8 février, le directeur général de l'ARS Hauts-de-France, Benoît Vallet, a présenté devant la mission d'évaluation des lois de financement de la sécurité sociale (Mecss) de l'Assemblée nationale le dispositif de régulation des capacités de réanimation qu'il a mis en place à l'automne à travers la création de 7 territoires de santé, correspondant peu ou prou aux départements de la région, rappelle-t-on.

bd/gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait