Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

L'éco-maternité de Guéret s'engage dans la lutte contre les perturbateurs endocriniens

PARIS, 1er décembre 2017 (TecHopital) - La coordinatrice du projet "éco-maternité" de Guéret a présenté, à l'occasion d'une table ronde sur le sujet organisée le jeudi 30 novembre par la centrale d'achat de l'hospitalisation publique et privée (Cahpp), les différentes initiatives de l'établissement pour protéger mères et enfants de l'action néfaste des perturbateurs endocriniens.

On l'appelle "la période des 1.000 jours", celle qui court de la conception de l'enfant et qui va jusqu'à ses 2 ans. C'est aussi celle pendant laquelle le fœtus puis le nourrisson est le plus exposé aux produits chimiques et notamment aux perturbateurs endocriniens.

Les femmes enceintes et les enfants en bas âge sont en effet particulièrement vulnérables à l'action des perturbateurs endocriniens.

A la maternité de Guéret dans la Creuse, la seule du département, les soignants ont décidé de prendre le problème à bras-le-corps. La maternité qui assure entre 550 et 570 accouchements par an s'est engagée depuis 2015 dans une démarche de développement durable.

Virginie Layadi, ingénieur qualité, coordinatrice du projet éco-maternité, a pour mission de sensibiliser les professionnels et les parents des dangers des perturbateurs endocriniens. Elle est également chargée de la formation des équipes de sages-femmes et des infirmières sur le sujet.

Des ateliers de formation sont organisés avec les parents, mais aussi avec les professionnels de santé. L'idée étant de créer un réseau, de sensibiliser patients et professionnels à l'enjeu des polluants de l'environnement. Pour ce faire l'éco-maternité a reçu une aide financière de l'agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine.

En parallèle, 65 personnes appartenant à la direction, à l'encadrement médical et paramédical ont été sensibilisées au développement durable par l'agence Primum non Noscere. Les sages-femmes ainsi que tout le personnel de la maternité et de pédiatrie: infirmières, aides-soignantes, auxiliaire de puéricultrice mais aussi les équipes d'entretien, la pharmacie, les services techniques, le biomédical, la restauration, la blanchisserie et les ressources humaines ont été invités à ces demi-journées de sensibilisation.

L'agence a également réalisé un diagnostic de l'établissement au terme duquel des pistes d'amélioration ont été proposées. Et notamment la nécessité de créer un groupe de pilotage sur le sujet mais aussi de définir une politique d'achat éco-responsable.

"Il a fallu former les acheteurs à s'orienter vers des achats éco-responsables. Et ce n'est pas toujours facile. Il faut pouvoir décoder les étiquettes qui ne sont pas toujours très précises", a indiqué Virginie Layadi.

"Si les acheteurs ont dû être formés, la population générale est également très peu informée sur le danger des perturbateurs endocriniens et la vulnérabilité des femmes enceintes", précise-t-elle. C'est pourquoi la maternité organise des "ateliers nesting", des ateliers d'informations sur les produits à utiliser et ceux à éviter. "Même s'il est difficile de s'y retrouver même en tant que professionnel de santé".

Et l'ingénieur qualité de compléter: "certains fournisseurs nous livraient gratuitement des mallettes de naissance. Il a fallu convaincre la direction de refuser ces dons pour acheter des produits plus sains". Une démarche compliquée car cela entraîne des coûts supplémentaires pour l’établissement.

Le concept d'éco-maternité
Le concept d'éco-maternité promeut une prise en charge différente de la naissance, en mettant l'accent sur la santé de la mère pendant la grossesse: pas de tabac, ni alcool, une alimentation saine et issue de l'agriculture biologique.
  • Promotion de l'aménagement de la salle d'accouchement, de l'environnement de la maternité (bruit, ondes électromagnétiques, matériaux, peintures du bâtiment).
  • Promotion de l'allaitement maternel, réduction des cosmétiques et des produits d'hygiène, des couches moins toxiques.
  • Accent mis sur la ventilation de l'air intérieur.
  • Promotion de l'accompagnement des parents pour le retour à la maison.

Les conseils pratiques de l'éco-maternité de Guéret

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite

Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions