Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://youtu.be/_YvTAMp-iU8

L'hôpital d'Annecy s'engage dans un projet d'extension-restructuration

Vue aérienne du futur site de l'hôpital d'Annecy avec le centre ambulatoire au premier plan, crédit: ©Chabanne+Partenaires
Vue aérienne du futur site de l'hôpital d'Annecy avec le centre ambulatoire au premier plan, crédit: ©Chabanne+Partenaires

ANNECY, 12 mars 2018 (TecHopital) - L'hôpital d'Annecy a signé le 6 mars un marché de conception-réalisation pour un projet d'extension-restructuration de 65 millions € (toutes dépenses confondues -TDC), ainsi qu'un partenariat public/privé en cancérologie médicale.

Le marché de conception-réalisation a été signé avec Eiffage construction Centre Est et le cabinet d'architectes Chabanne + partenaires.

Les extensions prévues, qui représenteront 30.000 m² supplémentaires, concernent précisément le site du centre hospitalier Annecy Genevois (Change, près de 1.500 lits et places au total) implanté sur la commune d'Epagny-Metz-Tessy.

Le coût de l'extension est de 47 millions € hors taxes (HT) pour les travaux et de 65 millions € TDC, a précisé le directeur du Change, Nicolas Best, lors d'une conférence de presse donnée le 6 mars. Le Change va financer l'opération par autofinancement et en recourant à l’emprunt.

Le permis de construire sera déposé en mai, a ajouté Michel Chenevat, directeur régional d'Eiffage. Les travaux seront lancés début 2019 et devraient durer "28 mois, jusqu’à fin avril 2021".

Les nouvelles constructions prévues visent à répondre à la "saturation" de l'hôpital d'Annecy, Metz-Tessy, qui a ouvert ses portes en 2008 et a connu une hausse d'activité (en séjours et séances) de 58% en 8 ans.

A titre d'exemples, le nombre de ses séances (en particulier de dialyse et de radiothérapie) a progressé de 16% entre 2014 et 2016. S’agissant des urgences, les locaux ont été conçus pour enregistrer entre 20.000 et 30.000 passages. Ils en accueillent en réalité 80.000, a souligné Nicolas Best. La hausse d'activité s'explique par la progression du bassin démographique dans lequel se trouve l'hôpital ainsi que par l'ouverture de nouvelles unités au fil des années.

Les réorganisations et regroupements des activités ont été également décidés pour faire en sorte que la distribution des locaux réponde mieux aux besoins. La distribution actuelle se caractérise par un éclatement des sites techniques, des consultations qui sont organisées sans logique des flux externes, une activité ambulatoire peu développée ou encore des secteurs d'hospitalisation trop dispersés

Trois extensions

Il s'agit de construire 3 nouveaux bâtiments.

Un premier bâtiment, adossé au sud du bâtiment sanitaire principal, sera entièrement consacré à la chirurgie ambulatoire et aux plateaux interventionnels (endoscopie et imagerie). Un deuxième bâtiment viendra en extension à l’est du bâtiment principal pour permettre un agrandissement des urgences ainsi que leur réorganisation en lien avec les zones critiques et les plateaux techniques. Le troisième, érigé sur une parcelle distincte sur le site et co-exploité avec le groupe de cliniques Vivalto santé, accueillera l'activité de cancérologie (hors chirurgie).

Ces extensions permettront de créer 76 lits et places supplémentaires: 10 places de chirurgie ambulatoire, 25 lits de cardiologie, 26 lits et 15 places d'onco-hématologie. L'hôpital disposera également de 8 lits de réanimation supplémentaires.

Trois principes ont gouverné la définition du programme fonctionnel d'extension et de restructuration, a expliqué Nicolas Best.

Une volonté de lisibilité, visibilité et de fonctionnalité

"Nous avons souhaité tout d’abord rendre une lecture de l’hôpital qui soit plus lisible et plus visible" tant pour les parcours des patients que pour les personnels, à travers notamment une répartition plus cohérente des locaux, a indiqué Nicolas Best.

Outre la construction d'extensions, l'hôpital a d'ailleurs commencé une autre phase visant à restructurer des activités cohérentes entre elles par niveau, notamment en regroupant le plateau technique et le pôle cardiologie au niveau 3.

Le programme repose également sur le principe de la fonctionnalité et le souhait de simplifier les parcours. Par exemple, pour les urgences, le CH mettra en oeuvre un processus de tri des patients selon leur niveau de sévérité (déchoquage, niveau intermédiaire et circuit court pour les pathologies ne nécessitant pas d’hospitalisation) en se fondant sur l'échelle de tri canadienne ainsi que sur les concepts de "marche en avant" et le souhait d'optimiser les temps d'attente.

Au plan architectural, les extensions ont été conçues de manière à favoriser l’entrée de la lumière naturelle et, dans certaines salles, à laisser voir le panorama des massifs montagneux qui entourent le site. Comme elles auront chacune une entrée pour les patients, elles doivent aussi être "vues" par eux à leur arrivée sur le site pour leur permettre de se repérer facilement, ont expliqué les architectes, Nicolas Chabanne et Gérald Berry. Pour cela, il a été notamment prévu un "linéaire de façade" avec un marquage extérieur en matière dorée.

Les extensions seront intégrées dans la composition générale de l'hôpital, lequel est composé de grandes artères avec un axe centrale et des liaisons est-ouest. L'objectif a été aussi de les intégrer dans les orientations urbaines existantes, notamment la ZAC pour le bâtiment de cancérologie.

Le bâtiment de cancérologie, qui disposera de deux secteurs d'hospitalisation de jour et d'un plateau technique pouvant accueillir trois accélérateurs de particules, sera relié par une galerie souterraine au bâtiment sanitaire principal. Il sera co-exploité avec le groupe Vivalto santé qui détient la clinique générale d'Annecy.

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
http://new.abb.com/buildings/fr/buildingspace/etablissements-de-sante

Inscrivez-vous Ă  la newsletter gratuite

Les offres

Inscrivez-vous gratuitement Ă  TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRĂ©agissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez Ă  traiter et Ă  transmettre vos informations personnelles conformĂ©ment aux termes de la loi.  (Notice lĂ©gale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions