Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr
http://www.canyon.fr/

L'hôpital de Saint-Jean-de-Maurienne fusionnera avec celui de Modane au 1er janvier

L'hôpital de Saint-Jean-de-Maurienne fusionnera avec celui de Modane au 1er janvier 2021, est-il indiqué dans l'avis de vacance du poste de directeur commun de ces deux centres hospitaliers et de l'Ehpad d'Aiguebelle, tous situés en Savoie.

Le CH de Saint-Jean-de-Maurienne est déjà en direction commune avec le CH de Modane et l'Ehpad d'Aiguebelle. Situé au centre de la vallée de la Maurienne, principal axe vers l'Italie, il est "le seul établissement de santé en dehors de l'hôpital local de Modane, entre Chambéry et la frontière italienne", est-il précisé dans l'avis de vacance du poste de directeur commun de ces établissements, publié au Journal officiel du samedi 19 septembre.

Le CH a "une place essentielle en termes d'aménagement du territoire, en tant qu'établissement de proximité devant assurer l'accessibilité, la qualité, la sécurité et la continuité des soins". "Dans le cadre de ses missions, il développe de nombreuses coopérations avec le CH Métropole Savoie, établissement support du GHT Savoie-Belley auquel appartient le CH Saint-Jean-de-Maurienne, et le CHU de Grenoble".

Outre la finalisation de la fusion avec l'hôpital de Modane et l'élaboration d'un projet médical et le projet d'établissement communs, tenant compte du projet médical partagé du GHT Savoie-Belley, le futur chef d'établissement devra aussi "mener à bien les opérations de restructuration et de modernisation du centre hospitalier de Saint-Jean-de-Maurienne et engager l'opération de construction du nouvel Ehpad sur Aiguebelle".

Il devra également "rétablir la situation financière de l'établissement, détériorée par la perte de recette et la variabilité de l'activité". "L'établissement ne dispose pas de la capacité d'autofinancement suffisante pour conduire les opérations d'extension et de restructuration du bloc opératoire, de la stérilisation et de la surveillance continue", est-il précisé.

Le prochain directeur devra aussi "consolider la position de l'établissement au sein du GHT Savoie-Belley, développer les parcours et filières de prise en charge en fonction du projet médical partagé".

La direction par intérim des établissements est assurée par Eric-Alban Giroux, ancien directeur de l'Institut de cancérologie de la Loire.

san/gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda