Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.ja-sante.fr/
http://www.canyon.fr/

L'Institut du cancer de Montpellier s'équipe d'un appareil de radiothérapie guidée par l'IRM

L'Institut du cancer de Montpellier (ICM) a annoncé le 29 mai dans un communiqué être le premier en France à acquérir un appareil de radiothérapie guidée par l'imagerie par rénonance magnétique (IRM), et non plus le scanner, pour le traitement de patients atteints de cancers.

Le centre de lutte contre le cancer (CLCC) de Montpellier a acquis le MRIdian Linac* de ViewRay, "premier et unique système de guidage par IRM au monde pour la radiothérapie". Cet équipement sera fonctionnel fin 2018 dans l'établissement.

En Europe, l'université d'Heidelberg (Allemagne) est le premier centre à avoir annoncé qu'il en ferait l'acquisition, dans un communiqué de ViewRay diffusé en janvier. Dans cette version intégrée, l'appareil a obtenu son marquage CE en septembre 2016.

En plus de réaliser des images en temps réel non ionisantes (contrairement au scanner), ce système permet de vérifier parfaitement le mouvement de l'organe ciblé dans toutes ses dimensions en prenant compte le caractère déformable et, ceci, tout au long de la séance d'irradiation, indique l'établissement.

"Lors des séances de radiothérapie, des changements tant sur la forme que sur la localisation de la tumeur ou du tissu environnant peuvent avoir lieu", déclare le Pr David Azria, coordonnateur du département de radiothérapie oncologique et directeur scientifique de l'ICM, cité dans le communiqué.

"Avec le MRIdian Linac*, nous pourrons suivre la tumeur pendant le traitement et ainsi délivrer les rayons avec une extrême précision", ajoute-t-il.

"La visualisation en temps réel, désormais possible grâce à cet équipement, nous permettra de dispenser des doses élevées de rayonnement pour traiter plus efficacement les tumeurs, sans toucher des tissus sains ou des organes critiques se trouvant à proximité", ajoute Pascal Fenoglietto, physicien à l'ICM et directeur de l'innovation technologique de l'ICM.

L'appareil qui comporte un double aimant de 0,35 Tesla et un accélérateur Linac 6 MV permettra de traiter plus de tumeurs, notamment du foie et du pancréas, particulièrement difficiles à soigner avec la radiothérapie classique.

L'acquisition est financée grâce au plan Montpellier capital santé (3 millions d'euros), au soutien du conseil départemental (1,5 million d'euros) et à celui de la région Occitanie (1,5 million).

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait