TecHopital.com

 

L'Ircad s'implante au Rwanda et lance Disrumpere, un projet de diagnostic et de chirurgie assistés par IA

Crédit: Ircad
Crédit: Ircad

(Par Geneviève DE LACOUR, à l'Ircad)

STRASBOURG, 1er octobre 2021 (TecHopital) - L'Institut de recherche contre les cancers de l'appareil digestif (Ircad) s'apprête à inaugurer en 2022 son jumeau africain, l'Ircad Rwanda, et à lancer avec des chercheurs rwandais un projet de démocratisation du diagnostic et de chirurgie percutanée augmentés par IA, nommé "Disrumpere".

"Disrumpere" est le mot latin pour disruptif, être pionnier dans son domaine, trouver de nouvelles idées, innover. C'est une nouvelle fois la mission que s'est fixé l'équipe du Pr Marescaux de l'Ircad à Strasbourg avec le projet Disrumpere qu'il souhaite déployer sur le continent africain et d'abord au Rwanda. Un projet visant à faire de l'échographie et de la chirurgie percutanée augmentés par l'intelligence artificielle (IA) et codéveloppé avec des chercheurs de l'Ircad Rwanda, dont le bâtiment est en cours de construction à Kigali.

Crédit: Ircad
"C'était la demande de Paul Kagame, président du Rwanda, de créer un Ircad Africa", a expliqué à TecHopital le Pr Marescaux lors d'un voyage de presse organisé mi-septembre à l'Ircad Strasbourg. "Le nouveau bâtiment sera sans doute inauguré au tout début 2022", a-t-il annoncé.

L'Ircad a essaimé dans le monde entier et compte aujourd'hui 7 instituts (à Taïwan, en Chine, au Liban, au Rwanda et 2 au Brésil) et 2 en projet (aux Etats-Unis et en Inde). Pour ces Ircad internationaux "tous les modèles économiques existent", a fait remarquer le Pr Marescaux. En revanche, "nous gardons le con

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://4axes.fr/
http://amc.ukr.fr/don/