Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr
http://www.canyon.fr/

L'Observatoire des surfaces et des coûts immobiliers en établissement de santé (Oscimes*) fait peau neuve

Crédit : Shutterstock
Crédit : Shutterstock

PARIS, 14 septembre 2020 (TecHopital) - L'Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap) a annoncé dans un communiqué publié le 10 septembre la mise à disposition de la version 2.0 de la base de données "Oscimes*" pour "Observatoire des surfaces et des coûts immobiliers en établissement de santé", présentant une fonctionnalité et une ergonomie améliorée.

Oscimes*, la base de données des opérations immobilières des secteurs sanitaires et médico-sociaux regroupe à ce jour 116 opérations de constructions publiques et privées (84 dans le secteur sanitaire et 32 dans le médico-social), représentant plus de 2,6 millions de mètres carrés (m²), indique l'Anap dans un communiqué commun avec la conférence des directeurs généraux (DG) de CHU et les Hospices civils de Lyon (HCL).

Une convention de partenariat avait été signée en 2011 entre l'Anap et la conférence des DG de CHU. Les HCL avaient été mandatés par la conférence pour porter le projet et un groupement de commande a été mis en place pour développer l'outil.

Cet outil de référencement, cofinancé entre les 30 CHU et l'Anap, apporte une vision détaillée des projets et des coûts de construction des investissements immobiliers. Les opérations immobilières sont présentées architecturalement et décomposées en une vingtaine de secteurs fonctionnels: hébergement, blocs opératoire, radiologie, urgences, pharmacie, etc. ainsi qu'en unités d’œuvre. Les montants des travaux sont repartis par secteur fonctionnel, par corps d’état et par mètres carrés. Ils intègrent les évolutions des indices du coût de la construction, rendant ainsi les données actualisées, comparables.

Ayant fait l’objet "d’évolutions techniques en 2020", une version 2.0 du logiciel est dorénavant disponible pour les ingénieurs, architectes, entreprises, étudiants, etc. puisque l'outil est "accessible à tous", précise l'Anap. Cette nouvelle version a permis d'"améliorer la fonctionnalité et l'ergonomie générale de l'outil".

"Cette évolution proroge la base de données et surtout renforce sa crédibilité", a expliqué Nicolas Best, président de la commission architecture et ingénierie de la conférence des DG de CHU, interrogé le 10 septembre par TecHopital. "Cette nouvelle version plus ergonomique, plus fonctionnelle, permet de faire des requêtes croisées et surtout permet de remobiliser les CHU pour que cette base intègre beaucoup plus de références récentes", a-t-il complété.

De plus, "un accès restreint est réservé aux CHU et aux établissements qui ont fourni les données d’une opération ou s’engageant à fournir les données de leur opération après les marchés de travaux signés. Cet accès permet de visualiser les tableaux de bord et l’ensemble des indicateurs de surface et de coûts. Ces focus concernent notamment: les ratios de surfaces et de coûts par secteur fonctionnel, la distribution de l’intégralité des coûts (travaux, prestations intellectuelles, etc.), la durée des opérations par phase en fonction du statut de l’établissement, du montage juridique, etc. Les tableaux fournissent des analyses fines en fonction de critères croisés", est-il expliqué dans le communiqué.

A noter que le "calcul des coûts de construction s’opère à partir des ratios anonymisés résultants des opérations intégrées dans la base de données".

"La base de données permet de mettre en regard un futur projet avec des opérations similaires réalisées. Il constitue ainsi une aide à la décision, de l’étude de faisabilité à l’appel d’offres tant en dimensionnement qu’en estimation des travaux".

Partenariat prolongé jusqu'en 2024

Prévue pour une durée initiale de 5 ans, puis 10 ans, la convention de partenariat entre les CHU et l’Anap a été reconduite le 9 septembre par la signature d’un avenant jusqu’en 2024.

"On prolonge notre partenariat de 5 ans. Il s'agit d'une relance fonctionnelle de cette base qui est utilisée par les CHU, par l'Anap mais surtout par les assistances à maîtrise d'ouvrage (AMO) lorsqu'elles viennent en appui aux maîtres d'ouvrage. L'outil aide également les agences régionales de santé (ARS) à instruire les dossiers Copermo", a fait remarquer Nicolas Best.

"Il faut que cette base de données soit alimentée par un maximum de données et il faut que ces données soient récentes", a insisté Bruno Cazabat, directeur des affaires techniques des HCL, interrogé également le 10 septembre par TecHopital.

"Oscimes* est très utile pendant la phase du concours d'architecture en conception-réalisation. Les projets soumis sont rechiffrés en mètres carrés par unité d'œuvre à partir des prix présents dans la base de données. La base de données permet en fait de comparer les projets soumis. C'est une véritable aide à la décision pour les maîtres d'ouvrage", a-t-il conclu.

Oscimes*.

gdl/

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda