Une opération de maintenance exceptionnelle est prévue samedi 1er février 2020 entre 10h et 17h. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

L'Ugap propose deux offres pour la mise en œuvre de la sérialisation du médicament

L'Union des groupements d'achats publics (Ugap) a annoncé le 8 février dans un communiqué qu'elle proposait deux types de solutions pour permettre aux pharmacies à usage intérieur (PUI) des établissements de santé de se mettre en conformité avec la réglementation sur la sérialisation du médicament, entrée en vigueur le 9 février.

L'Ugap met tout d'abord à disposition des solutions modulables informatiques (via la société Prisme) allant de l’étude personnalisée à la fourniture de matériels et accessoires (PDA code-barres/RFID, étiquettes adhésives...), jusqu’au "système logiciel clé en main, services associés à l’appui".

Elle offre aussi des solutions pour la gouvernance de la sérialisation disponibles dans le marché multi-éditeurs de logiciels SCC/Ugap. Certaines de ces solutions sont agréées par France MVO (France Medicines Verification Organisation), l'entité en charge de la mise en oeuvre de la sérialisation en France.

"L’hôpital peut ainsi opter pour une simple solution de désactivation du code propre à compléter une organisation déjà existante, qu’un dispositif complet de gestion d’une PUI et même un système global interfacé au SI [système d'information] métier de l’hôpital. De quoi ainsi intégrer la gestion de la réception des médicaments, la gestion des stocks ou encore la gestion de projet avec les équipes SI", commente l'Ugap.

Le règlement européen sur la sérialisation obligera à compter de samedi les personnes autorisées ou habilitées à délivrer des médicaments à scanner chaque boîte pour désactiver un identifiant unique, afin de lutter contre la contrefaçon. Cet identifiant unique aura au préalable été apposé sur les boîtes par les industriels et chargé dans une base de données européenne.

La mise en place de cette réforme a pris du retard en France, pharmaciens hospitaliers et officinaux disant ne pas être complètement prêts. La direction générale de la santé (DGS) a estimé dans une note d'information datée de fin janvier que compte tenu des chantiers encore en cours, l'année 2019 sera une période de "finalisation des travaux" et de transition.

gb/ab

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions