Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

L'union des responsables de blanchisserie propose un nouveau guide RABC pour une norme réactualisée

Crédit : Shutterstock
Crédit : Shutterstock

PARIS, 24 janvier 2019 (TecHopital) - L'Union des responsables de blanchisserie hospitalière (URBH) a décidé d'éditer une nouvelle version de son guide RABC, après une première version publiée en 2011 et la réactualisation de cette norme en 2016, a expliqué à TecHopital Catherine Diallo, responsable du groupe de travail RABC au sien de l'URBH.

"Avec le regroupements de moyens, le regroupement géographique et le regroupement des fonctions managériales, les blanchisseries hospitalières ont connu d'importants changements ces dernières années. Un phénomène qui est associé à un accroissement des exigences dans les performances tant en productivité qu'en qualité de service et en sécurité des patients", constatent Philippe Carenco, médecin hygiéniste du CH d'Hyères et Frédéric Pagerey du centre technique de la teinture et nettoyage (CTTN), en introduction du document "Méthode RABC, guide de mise en œuvre", publié fin 2018.

La norme RABC NF EN 14065 (Risk analysis and biocontamination control) est un système de management de la qualité avec analyse supplémentaire des risques permettant de maîtriser les risques de biocontamination des textiles traités en blanchisserie.

Dans le guide, les auteurs évoquent des risques épidémiques émergents en raison de la "résistance" aux antibiotiques, "d'anciennes maladies parasitaires" qui refont surface et "des épidémies par des germes environnementaux très communs pouvant être apportés par du linge traité comme Bacillus cereus".

"Une revue complète des articles scientifiques publiés entre 1970 et 2015 faisant état d'épidémies liées au linge hospitalier a recensé 12 épidémies ayant touché au total 350 patients", soulignent les auteur du guide. "Même si l'on tient compte du fait que ce recensement n'est certainement pas exhaustif, on peut qualifier ces évènements d'assez rares", précisent-ils. "Pour autant, il serait téméraire de négliger ce risque qui peut se trouver soit à la blanchisserie (défaut de process, séchage incomplet, etc.), soit lors du transport ou du stockage au sein de l'hôpital (empoussièrement, stockage en zone humide)".

Ainsi, ils citent l'exemple d'une "épidémie survenue en 2009 à la Nouvelle-Orléans" qui a provoqué "le décès de 5 enfants d'un service d'hématologie en raison d'une infection par une moisissure qui s'était déposée sur du linge propre stocké à l'hôpital dans un milieu humide".

"Plus récemment, une série d'infections sévères au Bacillus cereus (une bactérie issue du sol) survenues en néonatologie, entre 2001 et 2016, a fait l'objet d'une enquête nationale."

Le groupe de travail RABC de l'URBH, créé en 2017, est constitué de 8 personnes dont 5 responsables de blanchisserie, 2 représentants du CTTN et le Dr Carenco, médecin hygiéniste.

"Plus étoffé que sa précédente version, ce guide se veut également plus pédagogique et plus pratique", a précisé Catherine Diallo, responsable de la blanchisserie du CHU de Reims, qui pilote ce groupe de travail.

Le norme européenne RABC a en effet été révisée en 2016 et "une des principales nouveautés réside dans la nécessité de "qualifier les process de lavages utilisés", c'est-à-dire qu'il faut "démontrer leur efficacité pour obtenir le résultat bactériologique souhaité". Elle laisse "la possibilité à chaque acteur de se responsabiliser en lui demandant de qualifier lui-même le process qu'il a choisi d'utiliser", précise le document.

"Avec ce guide, nous souhaitons approfondir la qualification du lavage et adopter la meilleure méthodologie de prélèvement bactériologique", a souligné Catherine Diallo. Le document fournit des "préconisations pour les prélèvements dans l'eau, dans l'air et sur les différents surfaces" de la blanchisserie. "L'objectif étant d'avoir un plan d'actions correctrices à mettre en place en fonction des résultats des prélèvements."

Le guide répond à une quarantaine de questions

Si le guide a été largement diffusé aux dernières journées techniques de l'URBH, le groupe de travail a néanmoins décidé de "continuer à vivre pour répondre aux questions que se posent les responsables de blanchisserie".

Le document répond en effet à une quarantaine de questions, par exemple "Quelle est la méthodologie exacte pour contrôler soi-même?", "Faut-il mettre en place un circuit de linge contaminé?", "Le lavage doit-il toujours comprendre un lavage bactéricide?", "Faut-il laver les locaux tous les jours?", "Le linge contenu dans le tunnel de lavage peut-il séjourner toute la nuit?"

"Nous avons donné quelque pistes de réflexion. La norme dit en effet qu'il faut un environnement propre et qui ne recontamine pas le linge", mais elle ne précise pas les moyens pour y parvenir. "Nous disons que c'est le résultat final qui compte."

Autre nouveauté, depuis peu, l'URBH, en collaboration avec l'Afnor, peut certifier les blanchisseries hospitalières selon la norme RABC. "Jusqu'à présent, très peu de blanchisseries hospitalières étaient certifiées. En revanche, beaucoup utilisent la méthode RABC", a fait remarquer Catherine Diallo.

La norme RABC permet de faire la preuve de bonnes pratiques. "Etre certifié RABC aura pour valeur ajoutée de pouvoir prouver qu'on est toujours conforme à la qualité hygiénique ou visuelle du linge", conclut-elle.

Le guide RABC

gdl/nc

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions