Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

La DGS prévoit le lancement de la plateforme d'approvisionnement en EPI en octobre

Crédit : Shutterstock
Crédit : Shutterstock

PARIS, 26 août 2020 (TecHopital) - La direction générale de la santé (DGS) a confirmé le 25 août à TecHopital que la plateforme d'approvisionnement en équipements de protection individuelle (EPI) serait opérationnelle en octobre et que la distribution de ces équipements par Santé publique France (SPF) devrait s'achever courant octobre.

La fin de la distribution des masques et autres EPI par SPF était initialement prévue pour fin septembre, selon une annonce de la DGS faite le 31 juillet dans un message urgent.

La direction précisait alors qu'un stock stratégique national de masques chirurgicaux et FFP2 de 10 semaines de consommation de crise était "en cours de constitution".

Concernant les autres équipements de protection, elle affirme qu'un stock mensuel national est constitué pour effectuer les prélèvements et les tests biologiques spécifiques au Covid-19, ainsi que pour "la prise en charge des patients Covid en ville".

Dans la foulée, la DGS a annoncé début août la "mise en place d'une plateforme" afin d'"assurer la transition du modèle d'approvisionnement en EPI". Elle permettra aux établissements de bénéficier d'un "mode d'approvisionnement en 'flux tiré', c'est-à-dire en fonction de leur besoin réel".

Selon la DGS, "ce système sécurisera plus encore les approvisionnements en assurant leur continuité, pour tous les EPI compris dans le stock d’Etat".

"Dans le futur dispositif d’approvisionnement, les établissements et structures qui commanderont à la plateforme seront livrés individuellement sans passer par les groupements hospitaliers de territoire (GHT)", a-t-elle continué, assurant que "cela allègera les GHT qui ont été très sollicités en plus de toutes leurs missions". "Le futur dispositif reposera sur une chaîne logistique spécialisée."

Grâce à cette plateforme, lors des périodes de crise, les établissements pourront exprimer leurs besoins en EPI (charlottes, gants, blouses, lunettes et tabliers à usage unique) et masques (chirurgicaux et FFP2) "sur un portail, interfacé avec la plateforme logistique". La distribution sera assurée "à partir du stock stratégique d’Etat".

Hors période de crise, "le portail sera également actif". Ainsi, "les établissements médico-sociaux et sanitaires seront libres de faire appel à la plateforme, ou de privilégier un autre moyen d’approvisionnement".

Une plateforme pour les laboratoires

Par ailleurs, une plateforme spécifique permettra aux laboratoires hospitaliers et de ville de biologie, de commander masques et gants à prix coûtant.

"Il s’agit d’une plateforme avec laquelle les laboratoires participant au dépistage du Covid-19 peuvent commander des produits en tension et payer directement en ligne", confirme la DGS.

Cette plateforme est composée "d’un catalogue de produits, présents dans le stock d'État, c'est-à-dire masques chirurgicaux et FFP2, gants, blouses, charlottes, écouvillons et milieux de transport ainsi que des tests sérologiques rapides".

"Ce catalogue sera amené à évoluer, selon les besoins liés à la crise sanitaire et les commandes d’Etat", précise la direction. "L’objectif est d’aboutir à un processus fluide de commande et de distribution du matériel présent dans le stock d'Etat en cas de tensions d’approvisionnement".

Fin de la distribution "courant octobre"

La DGS explique à TecHopital que "la fin du dispositif de distribution vers les établissements et professionnel de santé est programmée pour courant octobre", alors qu'elle avait été annoncée fin juillet pour début octobre.

Ainsi, "établissements de santé, laboratoires, services et professionnels de santé doivent anticiper le retour à des schémas d’approvisionnement courants d’ici fin septembre".

"Les masques en stock dans les officines, qui n’auront pas été distribués à fin septembre, pourront l’être jusque fin octobre, sans nouveau réassort du stock d'Etat", complète-t-elle.

Enfin, "chaque professionnel de santé est invité à constituer un stock de sécurité de masques chirurgicaux et FFP2 et autres EPI nécessaires à la prise en charge de patients Covid-19 (gants, blouses, charlottes, tabliers, lunettes) correspondant à 3 semaines de consommation en temps de crise épidémique", conclut la direction.

gdl/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda