Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

La durée de stockage des globules rouges avant leur transfusion est sans effet

Crédit: Shutterstock/lculig
Crédit: Shutterstock/lculig

La durée de stockage des globules rouges avant leur transfusion n'a pas d'effet sur l'évolution des patients, confirme une méta-analyse publiée dans la revue scientifique Blood.

La possibilité que des durées de stockage trop longues entraînent des modifications (génération d'agents oxydants et de médiateurs inflammatoires) et aient un effet délétère sur les patients a été soupçonnée, et cela semblait confirmé par des études observationnelles et par des études non contrôlées, rappellent Paul Alexander de l'université McMaster à Hamilton au Canada et ses collègues.

Mais des études randomisées n'ont pas montré de différence entre des globules rouges récents ou "anciens" (autour d'un mois) . C'est ce qu'ont voulu vérifier les auteurs en réalisant une méta-analyse.

Ils ont inclus 12 études randomisées sur 5.229 personnes transfusées, qui comparaient des globules rouges "frais" (moins de huit ou de 10 jours, selon les études) et des globules rouges "anciens" (six études) ou à la pratique standard (six études).

Aucune différence de mortalité ni différence de complications n'a été observée. La seule différence était une légère augmentation (de 9%) du risque d'infection nosocomiale... avec les globules rouges frais.

Ces résultats "n'apportent aucun élément pour une modification des pratiques en faveur des globules rouges frais", concluent les chercheurs.

(Blood, vol.127, n°4, p400-410)

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda