Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

La fonction achat au coeur d'une réflexion des ingénieurs hospitaliers

Pour l'année 2016-17, l'association nationale H360, qui réunit les cadres et experts techniques hospitaliers, veut se préparer à la mise en place des groupements hospitaliers de territoire (GHT) en se penchant sur la question des achats.

Jean-Noël Niort, président de l'association H360, répond à TecHopital sur le travail que l'association va mener dans les mois à venir et comment elle se positionne par rapport aux GHT actuellement en cours de mise en place.

Pourquoi les ingénieurs hospitaliers veulent discuter des achats ?

Jean-Noël Niort: "L'une des premières fonctions impactées par les GHT va être la fonction achat. Nous avons des savoir-faire en matière d'achats car cela fait partie de nos missions connexes. A ce titre, nous avons développé des méthodes pour établir nos cahiers des charges, pour comparer les offres et nous avons pu nous apercevoir récemment que certains de nos outils pouvaient apporter de meilleurs résultats que les centrales d'achats ou encore le programme Phare de la DGOS [direction générale de l'offre de soins]. Aussi nous allons lancer pour l'année à venir une réflexion sur ce sujet.

En amont d'une réflexion plus aboutie, quelles sont vos premiers constats ?

Jean-Noël Niort: Certains d'entre nous ont déjà noté que la massification qui nous est souvent présentée comme la panacée n'était pas toujours pertinente et que l'union ne faisait pas forcément la force. Certains marchés locaux sont plus intéressants que ce que peuvent nous proposer les centrales d'achats. Y compris sur des marchés comme l'énergie par exemple. A titre personnel, j'ai effectué des comparaisons sur les coûts si je me "massifiais" et sur un certain nombre de produits/services, je ne serais pas gagnant.

Savez-vous quelle forme prendra cette réflexion ?

Jean-Noël Niort: A l'image de ce que nous avons fait l'année passée avec les métiers de l'électricité et du génie électrique à l'hôpital nous allons nous réunir pour échanger sur nos pratiques : comparer nos périmètres d'action selon les établissements où nous travaillons, découvrir les obstacles et les solutions mises en place par chacun. Un certain nombre de nos réflexions et témoignages seront ensuite très certainement repris lors d'Hopitech 2017.

Quelles sont les autres thèmes de travail de H360 pour l'année à venir ?

Jean-Noël Niort: Nous allons poursuivre notre travail en partenariat avec l'Anap [Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux] autour de la gestion des immobilisations, d'Horizon Maintenance [ voir cet article ] ou de la cartographie des métiers techniques. Et puis nous travaillons aussi à la diffusion d'Ophelie et d'une utilisation plus facile de ce logiciel un peu lourd à renseigner.

En quoi consiste votre travail sur Ophelie ?

Jean-Noël Niort: Pour rappel, Ophelie est ce logiciel de gestion du patrimoine immobilier proposé par la DGOS et dont les ARS [agences régionales de santé] sont normalement le relais. C'est un outil très puissant et très complet dont la région Pays-de-la-Loire avait été pilote pour le tester. Mais il reste très chronophage et donc son utilisation, plusieurs années après son lancement, est encore très hétérogène. Afin d'en faciliter l'exploitation, je me suis aperçu qu'on pouvait en utilisant la fonction export, en tirer un document Excel plus facile à remplir et qui donnait une véritable vue d'ensemble du patrimoine à gérer. J'ai baptisé ce module d'export et ma méthodologie de recueil des informations "Ophelie en 2 jours" qui a été ensuite été rebaptisé "Ophelie en 10 étapes" par l'ARS Pays-de-la-Loire. Le problème qui existe encore c'est que l'on peut exporter les données, mais une fois rempli, l'export Excel, on ne peut pas l'importer dans Ophelie et il reste donc toute la fastidieuse saisie à refaire... J'ai proposé d'améliorer l'outil à la DGOS qui doit me recevoir pour discuter d'une éventuelle optimisation/ ajout d'import et diffusion au niveau national via un outil qui serait cette fois estampillé "DGOS". Un projet à suivre donc !

H360 va-t-elle continuer l'organisation de journées techniques ?

Jean-Noël Niort: Oui ! Quand nous avons commencé il y a quelques années, nous étions une vingtaine à chaque journée. Aujourd'hui nous sommes 60-80 et nous avons même atteint les 120 participants pour la journée sur les réseaux d'eau. Le profils des participants sont variés et les échanges toujours très riches. Les prochaines journées auront ainsi pour thématiques les déchets, puis le BIM [maquette numérique] et la GMAO [gestion de maintenance assistée par ordinateur] et, en projet, une journée sur l'ingénierie hospitalière en psychiatrie.

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://exed.mines-paristech.fr/formations/certificat-management-hospitalier-et-du-secteur-de-la-sante/
Les offres
Agenda