Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

La géolocalisation, facteur de sécurité pour les patients et le personnel

PARIS, 23 janvier (Direct Hôpital) - Le Centre Hospitalier Côte de Lumière, aux Sables-d'Olonne (Vendée), a mis en place une application de géolocalisation et d'alerte qui réduit le temps de réponse quand un membre du personnel a besoin de renforts. Pour réduire son coût, celle-ci a été intégrée au réseau wi-fi de l'établissement.

Quelques mois après son aménagement, fin 2011, le Centre hospitalier Côte de Lumière (212 lits et places de court séjour, 240 lits en Ehpad et 46 lits pour adultes handicapés) a voulu améliorer la sécurité des patients et du personnel. "Nous voulions avoir une vision globale de la sécurité, qui prévienne les fugues d'enfants ou de personnes âgées désorientées, les agressions sur le personnel ou les vols de nourrisson", explique Jacques Jadaud, ingénieur chargé d'opérations et production technique au Centre hospitalier.

L'infrastructure interne de l'établissement est constituée d'un réseau unique en fibre optique. Pour une question de coût mais aussi pour faciliter le développement ultérieur des applications, l'ingénieur souhaite que toute nouvelle application déployée à l'hôpital utilise ce réseau. Ce fut un des impératifs de l'appel d'offre lancé pour déployer une solution de sécurité.

"Seule la société israélienne Aeroscout, rachetée depuis par Stanley Healthcare, a été en mesure de nous proposer une solution utilisant l'infrastructure déjà en place", souligne l'ingénieur.

Cette solution, basée sur le système de localisation en temps réel (RTLS) AeroScout, met à profit les réseaux wi-fi classiques, ce qui permet un déploiement plus rapide, simplifie la maintenance et réduit les coûts globaux. Installée par le français BE-IP, partenaire de Stanley Healthcare, elle est composée de balises wi-fi RFID équipées de boutons d'appel. Une simple pression sur ce bouton permet au poste de sécurité de l'hôpital de géolocaliser l'agression dans une zone de 10 mètres.

Trente employés des urgences sont équipés du dispositif, ainsi que quatre assistants sociaux et huit employés des services techniques. Pour les premiers, l'application permet de demander des renforts en cas d'agression. Pour les services techniques, elle permet d'appeler des secours en cas de malaise dans une zone isolée, comme un vide sanitaire ou des combles. "L'appareil peut être déclenché par l'employé s'il se sent mal, précise Jacques Jadaud. Il a aussi un principe de verticalité, qui lance une alerte en cas de chute d'une échelle, par exemple."

Ce dispositif a été installé au mois de novembre et a déjà servi à lancer des alertes. "Même si le personnel a, heureusement, peu besoin de l'utiliser, cette application leur apporte une grande sérénité", assure l'ingénieur. Les premiers résultats montrent en effet une réduction des temps de réponse dans les situations urgentes. Le système est par ailleurs anonyme, pour éviter tout soupçon de surveillance des employés. "On sait que tel ou tel tag est porté par quelqu'un des urgences ou de la maintenance, mais ça s'arrête là", assure Jacques Jadaud.

La surveillance sera étendue en mai aux nourrissons et personnes âgées désorientées, qui seront équipés de bracelets électroniques. Une alarme se déclenchera en cas de sortie d'une zone définie par avance. Cela peut être le cas lors d'un vol de nourrisson ou d'une tentative de fugue.

Et puisque le dispositif fonctionne pour les personnes, pourquoi ne pas l'appliquer aux équipements ? En 2014, l'établissement espère taguer son matériel coûteux ou présent en petit nombre, pour limiter les recherches. Un tel système peut également permettre de faciliter le travail des sociétés de maintenance, qui pourraient facilement localiser les bacs de collecte de Dasri, par exemple. /mb

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://new.abb.com/fr/sante
https://www.ecophon.com/fr/connaissance/hc---noise-affects-quality-of-care/

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions