Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

La Guadeloupe et la Guyane s'apprêtent à entamer leur campagne vaccinale

La Guadeloupe a reçu le 5 janvier les premières doses du vaccin Pfizer/BioNTech pour un début des vaccinations le 8 janvier "pour plus de 5.500 personnes", a expliqué à APMnews/TecHopital le 5 janvier l'agence régionale de santé (ARS) de Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

En Guyane les doses seront réceptionnées à partir du mardi 12 janvier, a indiqué l'ARS de Guyane.

En Guadeloupe, le lancement de la vaccination le 1er janvier a eu lieu au centre hospitalier (CH) gérontologique de Palais-Royal, aux Abymes.

La cible est de vacciner 2.590 résidents et patients en Ehpad, unités de soins de longue durée (USLD) ou soins de suite et de réadaptation (SSR) dans l'archipel guadeloupéen au cours de la première phase de la campagne vaccinale, définie par la Haute autorité de santé (HAS), a expliqué l'ARS.

L'objectif à terme est de vacciner 77.600 personnes de 65 ans ou plus dont 75.000 vivant à domicile, puis d'atteindre un total de 100.000 personnes en ajoutant celles souffrant notamment de maladies chroniques, de diabète ou d'insuffisance rénale chronique (IRC). L'ARS espère ensuite pouvoir commencer "d'ici le printemps" la vaccination en population générale.

L'ARS a pointé la présence en Guadeloupe de "populations plus sensibles" au Covid avec 23% d'adultes souffrant d'obésité et "une proportion élevée" de personnes diabétiques.

Des centres de vaccination de proximité (ou "centres ambulatoires") doivent ouvrir d'ici la fin janvier pour la vaccination de ces 100.000 personnes à risques (hors les résidents d'Ehpad, USLD ou SSR), en partenariat avec les professionnels de ville et les collectivités locales, a souligné l'agence.

Pour les professionnels de santé, des centres de vaccination ouvriront les 11, 12 et 13 janvier au CHU de la Guadeloupe, au CH de Basse-Terre et au CH de l'île de Saint-Martin. Ces centres recevront également des pompiers et aides à domicile âgés de plus de 50 ans depuis l'annonce faite le 5 janvier par le ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran.

Le pilotage de la campagne vaccinale est assuré par l'ARS et le CHU de la Guadeloupe. En outre, un comité technique territorial de la vaccination réunissant hospitaliers, élus et libéraux a été mis en place "afin de bien identifier [les] spécificités" de l'archipel, a expliqué l'agence.

Un super-congélateur pour la conservation à -80°C des doses du vaccin a été livré lundi 21 décembre au CHU. Il a été acheminé par avion militaire depuis la métropole et il s'agit du seul de l'archipel.

L'approvisionnement des différentes îles se fera en fonction des besoins, par avion ou hélicoptère notamment vers Saint-Martin et Marie-Galante avec un stockage entre +2°C et +8°C (la durée des transports n'excédant pas 2 heures), a indiqué l'ARS.

En Guyane, la campagne vaccinale doit débuter "mi-janvier", après la livraison des vaccins à compter du 12 janvier. "Les établissements assurant la vaccination pourront alors commander les doses nécessaires, qui seront livrées au fur et à mesure de la consommation", a indiqué l'ARS.

Les doses pourront être conservées à -80°C à l'Institut Pasteur de la Guyane, à Cayenne, qui dispose déjà d'un super-congélateur, a précisé l'agence.

L’organisation détaillée de la vaccination, avec notamment les dates des premières campagnes en Ehpad, n'est pas encore précisément connue. Elle est "discutée au cours de cette semaine avec les élus et les professionnels de santé". La logistique devrait être toutefois facilitée en établissement puisque la Guyane ne compte que quatre Ehpad, a souligné l'ARS.

syl/gdl/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda