Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

La HAS publie un guide méthodologique sur le recours à la simulation pour la gestion des risques

Crédit: iStock/bernie_photo
Crédit: iStock/bernie_photo

PARIS, 13 mars 2019 (TecHopital) - La Haute autorité de santé (HAS) a mis en ligne fin février un guide méthodologique et des outils pour aider les professionnels des établissements sanitaires et médico-sociaux à utiliser les programmes de simulation dans la gestion des risques "présents ou prévisibles" dans le domaine de la santé.

La simulation en santé est définie comme "l'utilisation d'un matériel (comme un mannequin ou un simulateur procédural), de la réalité virtuelle ou d'un patient standardisé, pour reproduire des situations ou des environnements de soins, pour enseigner des procédures diagnostiques et thérapeutiques et permettre de répéter des processus, des situations cliniques ou des prises de décision par un professionnel de santé ou une équipe de professionnels".

Dans son guide méthodologique, la HAS constate que simulation en santé et gestion des risques "partagent un certain nombre de valeurs" comme la "pluriprofessionnalité", le "rôle pédagogique", "la bienveillance et la culture positive de l'erreur" et "l'impact sur la sécurité des patients".

Elle relève toutefois "un manque de communication et d'information" entre les structures qui proposent des programmes de simulation en santé et "les coordonnateurs, les gestionnaires des risques, ou plus généralement les professionnels de santé".

"Ces derniers connaissent parfois l'existence de la simulation mais sans vraiment identifier le lien avec leur stratégie de gestion des risques", poursuit-elle.

Le guide méthodologique et les outils proposés par la HAS s'adressent donc à la fois aux concepteurs de programme de simulation voulant utiliser la gestion des risques, aux professionnels de santé et aux directions des établissements de santé ou médico-sociaux.
Il s'agit aussi d'"inciter les établissements de santé à partager leurs bases de données d'EIAS [évènements indésirables associés aux soins]" et de les amener à "être force de propositions pour des programmes de simulation en lien avec la réalité de terrain", précise la HAS.

Le guide de la HAS distingue trois "approches" de la simulation en santé pour la gestion des risques :

  • une approche a priori où la simulation est utilisée de façon préventive pour former les professionnels, réduire le risque d'erreurs potentielles ou identifier ce risque
  • une approche a posteriori qui consiste à apprendre de ses erreurs en reconstruisant des situations vécues en simulation afin d'identifier les dysfonctionnements systémiques
  • une approche ciblée sur la communication avec le patient, notamment dans l'annonce des évènements indésirables et "plus généralement des mauvaises nouvelles".

Pour chacune de ces approches, il cite des exemples et identifie des "facteurs clés de réussite".

Il présente également une méthode d'élaboration des programmes de simulation pour la gestion des risques, les modalités de suivi et d'implantation de ces projets dans les établissements.

La HAS rappelle que différentes techniques de simulation en santé sont aujourd'hui disponibles: la simulation humaine, qui fait appel à un patient standardisé ou à un jeu de rôles avec les professionnels, la simulation synthétique (simulateurs procéduraux, simulateurs patients) et la simulation électronique (environnements 3D, jeux sérieux, réalité virtuelle ou augmentée).

Elle fournit à titre indicatif un tableau présentant les techniques utilisables en fonction des objectifs poursuivis par un programme de simulation (apprentissage d'un geste, test d'un environnement de travail, annonce d'un dommage associé aux soins, etc.)

Le guide méthodologique s'accompagne d'un deuxième document contenant des "fiches pratiques illustratives" de programme de simulation pour la gestion des risques et des compléments d'information.

La HAS avait déjà publié un "guide de bonnes pratiques en matière de simulation en santé" en 2012 et un "guide d'évaluation des infrastructures de simulation en santé" en 2016, rappelle-t-on.

Guide méthodologique simulation en santé et gestion des risques (HAS)

rm/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions