Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

La hausse des contaminations de soignants à l'AP-HP, reflet de l'évolution de l'épidémie de Covid (Martin Hirsch)

La nouvelle hausse des contaminations parmi le personnel soignant de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), après une période de stabilité, reflète l'évolution de l'épidémie de Covid, a expliqué le 20 janvier au micro de France Info Martin Hirsch, directeur général de l'institution, qui s'est par ailleurs inquiété de la circulation des variants du Sars-CoV-2.

Martin Hirsch a fait observer "un plateau qui monte" dans les contaminations (plus de 23.000 cas confirmés en 24h mardi en France). Le nombre d'entrées en hospitalisation en Ile-de-France est "aujourd'hui d'un peu plus de 1.000 par semaine alors qu'on en avait plutôt 850 par semaine la semaine précédente, donc on est dans une pente légèrement ascendante", a-t-il pointé.

Le directeur général de l'AP-HP a dit être "un peu inquiet" au vu de l'évolution du nombre de soignants contaminés chaque semaine. Après une période de stabilisation autour de 200 cas, "on sera plutôt à 300 pour la semaine dernière, ce qui est un indicateur assez fiable de ce qui se passe dans la population générale".

Il a par ailleurs alerté sur la circulation "du ou des nouveaux variants" du Sars-CoV-2, à contagiosité plus forte. "Tous les modèles considèrent que, entre mi-février ou début février, donc dans 15 jours, trois semaines, et mi-mars, on va avoir une augmentation qui risquerait, si on ne peut pas faire d'autres choses, de ressembler à ce que les Anglais, les Irlandais, les Allemands, connaissent depuis quelques temps".

Sur quelque 20.000 contaminations, "il y a 8 jours, il y avait 200 ou 300" cas de variant, a-t-il souligné, rappelant le taux "d'entre 1 ou 2%" relevé dans le cadre d'une enquête "flash". "On saura la semaine prochaine si c'est devenu 3 ou 4%, ce qui me paraît assez probable."

"Si le début d'augmentation que l'on voit commence à prendre" une "courbe exponentielle, ce qui n'est pas encore le cas aujourd'hui", "peut-être qu'il [faudra] aller au-delà du couvre-feu", a-t-il estimé, pointant la nécessité de réagir suffisamment tôt.

mlb/gdl/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda