Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.ja-sante.fr/
http://www.canyon.fr/

La livraison du nouveau site du CH de Salon-de-Provence prévue pour 2026

Village santé Salon-de-Provence
Village santé Salon-de-Provence

(Par Sylvain LABAUNE)

SALON-DE-PROVENCE (Bouches-du-Rhône), 29 janvier 2021 (TecHopital) - Le nouveau site du centre hospitalier (CH) de Salon-de-Provence devrait être livré en 2026 pour un coût estimé entre 60 et 70 millions d'euros, a expliqué le 20 janvier à APMnews/TecHopital le directeur de l'établissement, Jean-Yves Le Quellec.

Un terrain pour la construction a été identifié à l'ouest de Salon-de-Provence. Il est en cours d’acquisition par un syndicat intercommunal à vocation unique (Sivu) rassemblant 20 communes du territoire, afin d'être mis à disposition de l’hôpital à titre gracieux.

La surface du nouvel hôpital devrait être de 30.000 m² pour un investissement estimé "entre 60 et 70 millions d'euros (M€) hors taxes", a expliqué le directeur.

L'agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) n'a pas donné pour l'instant d'engagement financier à proprement parler, mais "des rencontres" ont eu lieu avec le directeur général, Philippe De Mester, durant lesquelles a été précisé "la consistance du projet en termes de nombre de mètres carrés", a-t-il continué.

Le projet relève d'une décision régionale car il est "très inférieur au seuil des 100 M€ hors taxes" au-delà duquel les investissements hospitaliers sont soumis à un accord national depuis la suppression du Copermo, a souligné le directeur. Les décisions concernant les projets inférieurs à 100 M€ sont prises au niveau territorial, rappelle-t-on.

Le président de la région Paca, Renaud Muselier, a donné "un accord de principe" pour que "la Région participe" financièrement au nouvel hôpital, mais aucun montant de participation n'a pour l'instant été évoqué "car nous n'avons pas encore de coût d'objectif précis", a indiqué Jean-Yves Le Quellec.

"Pour le moment nous sommes sur une enveloppe globale, il faut que l'on travaille maintenant sur un programme complet avec un coût d'objectif", a-t-il précisé. A partir de ce programme, il sera possible de "monter un plan de financement qui intégrerait des contributions des collectivités territoriales".

L'avenir du site actuel du CH de Salon-de-Provence "a été discuté avec la mairie sur les conditions d'une reprise". Une étude est à réaliser sur la valeur foncière du site "pour un montant probablement assez significatif" qui sera utilisé pour le financement du nouvel hôpital, a poursuivi le directeur.

Une construction sous la forme d'un "village santé"

Concernant le calendrier, Jean-Yves Le Quellec espère une validation d'ici fin 2021 du "préprogramme" par le comité régional de l’investissement mis en place à la suite de la suppression du Copermo. "A partir de là, nous espérons entrer" dans la phase d'études et de conception en 2022-2023 pour une construction en 2024 et 2025. La réception et l'ouverture du nouvel hôpital sont prévues pour 2026.

Le nouveau site sera réalisé "sous le concept d'un village santé", c'est-à-dire un projet qui visera à "réunir des offreurs de soins" hospitaliers et libéraux. "Il y aurait plusieurs acteurs publics notamment en santé mentale, des acteurs privés en imagerie, hémodialyse et en chirurgie, ainsi qu'un hôtel hospitalier et un internat et des logements pour les étudiants", a-t-il expliqué.

La clinique Vignoli (Almaviva Santé) à Salon-de-Provence serait partenaire du projet. Ainsi, des chirurgiens libéraux pourraient partager avec leurs collègues hospitaliers "un bloc opératoire" ou "des locaux de chirurgie ambulatoire".

Outre la clinique, les partenaires potentiels pourraient être le CH spécialisé en psychiatrie Montperrin à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), le groupement d'intérêt économique (GIE) d'imagerie du bassin salonais, plusieurs cabinets médicaux, ou encore le centre de dialyse NephroCare à Salon-de-Provence.

Un 2e scanner en juin

En 2021, "nous allons nous limiter dans nos opérations d'investissement" du fait du projet de nouvel hôpital, a souligné le directeur. Toutefois, un deuxième scanner va être installé en juin dans le cadre d'un partenariat public-privé.

En outre, l'hôpital a remporté un appel à projets régional sur l'évitement du passage aux urgences pour les personnes de plus de 75 ans. Une équipe gériatrique de six équivalents temps plein (ETP) va être mise en place aux urgences pour avoir un circuit accélérant la prise en charge de ces personnes.

Par ailleurs, Jean-Yves Le Quellec a souligné le nombre important de malades du Covid-19 actuellement pris en charge par le CH de Salon-de-Provence, sachant que l'établissement a fait face à "un nombre record" de patients lors de la 2e vague.

syl/gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait