TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

La polyclinique Saint-Jean de Cagnes-sur-Mer mise sur la prescription de biologie et les appareils biomédicaux connectés

CAGNES-SUR-MER (Alpes-Maritimes), 16 octobre 2020 (TecHopital) - La polyclinique Saint-Jean de Cagnes-sur-Mer mise sur la prescription de biologie et les appareils biomédicaux connectés pour atteindre "la complétude du dossier médical, le zéro papier et la valorisation des données" de santé, a expliqué Gregory Cintas, directeur des systèmes d'information (DSI) et biomédical de l'établissement, à APMnews/TecHopital le 30 septembre.

La clinique a une "politique globale de dématérialisation", a-t-il expliqué. "Les dossiers patients informatisés (DPI) sont quasiment exhaustifs, presque toutes les prescriptions sont informatisées."

La mise en place de prescriptions connectées d'imagerie est en cours, l'équivalent en biologie médicale, "simple, intuitif et rapide", est opérationnel.

Les médecins prescripteurs remplissent la prescription sur une tablette, et celle-ci est envoyée avec une ordonnance dans le système d'information du laboratoire (SIL) Cerballiance, partenaire de la clinique. La demande d'analyses est créée automatiquement dans le SIL.

Les préleveurs du laboratoire, eux aussi équipés de tablettes avec la liste des patients, leur localisation en temps réel dans l'établissement et la prescription, peuvent réaliser directement les prélèvements.

Les résultats sont également dématérialisés et arrivent directement dans le DPI.

Cette automatisation "a demandé la création de supports de prescriptions standardisés, qui ont été harmonisés avec les médecins et la direction médicale", a rapporté Gregory Cintas.

Les prescriptions de biologie non conformes ont é

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait