Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

La vente 2020 des vins des Hospices de Beaune permet de récolter 780.000 euros pour les hospitaliers touchés par le Covid-19

La vente annuelle de la production du domaine viticole géré par les Hospices civils de Beaune a permis d'obtenir un don record de 780.000 euros qui seront versés au comité de gestion des œuvres sociales (CGOS) pour bénéficier aux hospitaliers touchés par la crise sanitaire du Covid-19, a-t-on appris le 15 décembre auprès de François Poher, le directeur de l'établissement.

Les Hospices civils de Beaune, centre hospitalier d'une capacité de près de 1.000 lits et places dont 200 lits et places en médecine-chirurgie-obstétrique (MCO), organisent depuis près de 200 ans une vente annuelle de la production d'un domaine viticole de 60 hectares constitué grâce aux dons faits à l'hôpital depuis sa création au XVe siècle.

"On produit le vin, on le met en fûts de 228 litres qu’on appelle des 'pièces' en Bourgogne, qui sont ensuite vendus aux enchères", a expliqué François Poher, directeur des Hospices civils de Beaune, contacté le 15 décembre par APMnews/TecHopital.

Les bénéfices de la vente du lot dit "pièce des présidents" sont systématiquement versés à une œuvre caritative. "Il y a six mois, quand on a réfléchi à la cause de la vente des vins 2020, la thématique s’est imposée à nous, il était évident qu’on serait solidaire de tous les hospitaliers de France", a rapporté François Poher.

La vente aux enchères qui s'est tenue le 13 décembre à Beaune a ainsi permis de récolter un montant global de plus de 12,7 millions d'euros (M€), dont 780.000 euros pour la pièce des présidents.

Cette somme sera confiée au CGOS qui la versera sur dossier aux personnels hospitaliers ayant été touchés, directement ou indirectement, par la crise sanitaire du Covid-19.

"On a battu tous les records de nos précédentes œuvres de charité", s'est félicité François Poher, "quand on sait que le CGOS a dit 'on versera des prestations de 1.000 euros chacune', ça fait 78.000 hospitaliers qui vont pouvoir bénéficier de cette aide, donc c’est une émotion considérable".

"Le CGOS va distribuer l'ensemble de la somme, sans de frais de gestion", a ajouté de son côté Denis Valzer, délégué de la Fédération hospitalière Bourgogne-Franche-Comté joint le 14 décembre par APMnews/TecHopital, présent à la vente aux enchères en sa qualité d'administrateur national du CGOS.

Le délégué de la FHF Bourgogne-Franche-Comté a souligné que ces dons seraient défiscalisés et distribués aux agents hospitaliers publics couverts par le CGOS (hors médecins) en métropole.

Une source de financement pour l'investissement des Hospices de Beaune
Les 12,7 M€ récoltés lors de cette vente seront pour partie ("entre un quart et un tiers selon les années") destinés au financement du domaine viticole, tandis que le reste des bénéfices est intégré parmi les dotations de l'hôpital pour financer son investissement immobilier et biomédical, ainsi que des oeuvres sociales.

Alors que les Hospices de Beaune s'apprêtent à lancer la 3e tranche de travaux de rénovation de son site hospitalier pour un montant estimé à 30 M€, le directeur de l'établissement a indiqué que "cette vente des vins et les prochaines vont nous aider très concrètement à financer cet investissement".

Le montant de cette 160e vente des vins des Hospices de Beaune permettra également "pour partie" de combler les 2,5 M€ de déficit enregistré par l'Hôtel-Dieu, le musée hospitalier géré par l'hôpital.

gl/gdl/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda