Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.ja-sante.fr/
http://www.canyon.fr/

Lancement des études pour le projet immobilier du GHT Rance Emeraude

Le groupement hospitalier de territoire (GHT) Rance Emeraude a annoncé le 5 mars au centre hospitalier (CH) de Dinan (Côtes-d'Armor) la publication d’un marché d’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO), marquant le lancement des études du projet médical et du projet immobilier du groupement.

En septembre 2020, l’agence régionale de santé (ARS) Bretagne a confié une mission à Bruno Rossetti pour apporter une réponse aux options de l’organisation du système de santé autour de la modernisation et de l’humanisation des structures hospitalières et médico-sociales de Dinan et de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), partagée dans le projet régional de santé (PRS) 2018-2022 et lors du Ségur de la santé.

Un grand projet de reconstruction des CH de Dinan et Saint-Malo avec fusion des établissements du GHT (les CH de Dinan, Saint-Malo et Cancale) estimé à 400 millions d'euros (M€) a été annoncé début février. Il sera accompagné par l'Etat et l'ARS.

La désignation de l'équipe pluridisciplinaire d'AMO est attendue d’ici juin, a précisé le GHT dans un communiqué diffusé vendredi à l'occasion de ce lancement officiel.

Cette équipe, en lien avec l’ensemble des acteurs médicaux du territoire, et des professionnels de santé de nos établissements, sera chargée de:

  • l’élaboration d’un projet médico-soignant tenant compte de l’expression des besoins du territoire
  • la traduction architecturale des orientations préalablement définies au projet médico-soignant afin d’élaborer le projet immobilier du groupement hospitalier.

L’ensemble de ces opérations s’appuie sur une enveloppe d’investissement estimée à 400 M€ dont le schéma prévoit trois sites d’implantation hospitalières de soins au coeur des villes de Dinan et Saint-Malo et l’implantation hospitalière de recours avec un plateau technique accessible à l’ensemble des habitants du territoire Rance Emeraude. Outre la création d’une plateforme logistique territoriale, la réflexion immobilière intégrera la dimension médico-sociale.

Parallèlement, à compter de la fin mars, seront conduites une série de concertations, sous l’égide du conseil territorial de santé, instance incluant élus, représentants des usagers et professionnels de santé (publics et privés), Etat et assurance maladie. "Compte tenu de l’ampleur du projet, de l’étendue de la concertation, de la diversité des publics ciblés (élus, usagers, professionnels de santé) et de l’originalité de la démarche, l’ingénierie et le traitement (organisation, animation, collecte d’informations) de cette concertation seront confiées à des experts en santé publique."

sl/gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait