Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr
http://www.canyon.fr/

Le CH d'Avranches-Granville s'équipe d'un nouvel automate de recherche du Sars-CoV-2

Le centre hospitalier (CH) d'Avranches-Granville a inauguré le 11 septembre un nouvel automate de PCR, Qiastat Dx* de la société Qiagen, qui renforce les équipements de son laboratoire et ses capacités diagnostiques pour le coronavirus Sars-CoV-2.

Cet appareil à visée diagnostique permet de réaliser en une heure la recherche par biologie moléculaire (PCR multiplex) de 22 pathogènes respiratoires comprenant entre autres le Sars CoV-2 et le virus de la grippe.

Cet appareil a nécessité un investissement de 36.000 euros (dont 6.500 euros versés par le Lions Club), a précisé le CH à APMnews/TecHopital. Il est utilisé uniquement pour les patients dont l'état clinique est grave et dont l'étiologie n'est pas connue.

Initialement, les RT-PCR pour le Sars-CoV-2 étaient toutes envoyées au CHU de Caen, puis le CH a obtenu une dotation de tests sur l'automate Genexpert de la société Cepheid.

Les prélèvements des patients hospitalisés symptomatiques sont donc passés en priorité sur cet automate au laboratoire du CH d'Avranches. Les RT-PCR des patients non symptomatiques ou qui viennent se faire tester au drive, sont envoyées au CHU de Caen, a expliqué le Dr Bertrand Volard.

Les PCR multiplex étaient envoyées, avant l'acquisition du Qiastat Dx*, au CHU de Caen avec un délai de rendu de résultat dépendant des contraintes logistiques et allant de 1 à 5 jours. Le gain de temps est donc considérable avec ce nouvel équipement, a-t-il noté.

sl/gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda