TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

Le CH d'Oloron-Sainte-Marie victime d'un rançongiciel (presse)

Le CH d'Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques) est actuellement victime d'une cyberattaque par rançongiciel, selon des informations rapportées par différents journaux.

"Tous les postes de travail" de l'établissement ont été "déconnectés pour limiter les pertes", a déclaré le directeur de l’hôpital, Frédéric Lecenne, à La République des Pyrénées le 9 mars.

"Les services de l’hôpital vont devoir recommencer à travailler avec des papiers et du stylo pendant une durée indéterminée", ajoute l'article. L'établissement est privé "d’une partie de ses données informatiques".
Une rançon de 50.000 dollars a été demandée.

"On peut récupérer nos réseaux dans 48 heures, comme dans trois mois", a déploré le directeur du CH cité par le journal.

Une plainte a été déposée. La cellule cybercriminalité de la gendarmerie de Pau s’est rendue sur place, selon le quotidien.

L'attaque dure depuis le 8 mars et "paralyse l'ensemble du service informatique du site", selon Sud-Ouest.

Une enquête a été confiée à la juridiction nationale contre la criminalité organisée (Junalco) du parquet de Paris le 9 mars, ajoute le quotidien.

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait