Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.ja-sante.fr/
http://www.canyon.fr/

Le CH de Bastia revoit son projet de modernisation pour tenir compte de la crise sanitaire

Le centre hospitalier (CH) de Bastia a actualisé son programme d'investissement en tenant compte des besoins identifiés lors de la crise sanitaire liée au Covid-19 et a sollicité une étude technique complémentaire pour approfondir les opportunités architecturales du site et vérifier la faisabilité ainsi que le coût d'une restructuration in situ, a indiqué le 23 mars Adrien Taquet, secrétaire d'Etat chargé de l'enfance et des familles, lors d'une session de questions orales au gouvernement sans débat.

Le dossier de la 2e tranche de modernisation du CH de Bastia, qui implique un soutien à 100% par l'Etat comme cela a été le cas de la 1re tranche, devait être présenté au comité interministériel de performance et de la modernisation de l'offre de soins (Copermo) investissement fin 2019 puis à l'été 2020, rappelle-t-on.

Interrogé par le député Michel Castellani (régionaliste, Haute-Corse), sur le soutien de l'Etat au projet, Adrien Taquet a rappelé qu'après la 1re tranche de modernisation du site principal, le président de la République, Emmanuel Macron, "lui-même à l'occasion de sa venue sur l’île en février 2018, avait acté l'accompagnement par l'Etat pour la réalisation d'une 2e tranche" et que l'Etat ferait "pleinement ce qui est attendu de lui".

"L'établissement a par la suite réalisé un diagnostic architectural" au cours duquel il a identifié "d'importantes limites structurelles au développement du site", comme "la configuration architecturale des ailes qui ne [permet] pas d'atteindre le standard de 28 à 30 lits par unité d’hospitalisation", "le nombre de chambres à 2 lits trop important", "des espaces médicaux et paramédicaux et des locaux logistiques dans les services qui se sont avérés insuffisants ou encore des surfaces sous-dimensionnées pour les activités d'urgence et de Samu", a-t-il précisé.

Au moment du déclenchement de la crise Covid, l'hôpital était en train de finaliser ses priorités architecturales dans le cadre du projet médico-soignant en vue d'un passage en Copermo à l'été 2020.

"En lien avec les besoins identifiés dans le cadre de la gestion de crise, l'établissement a été amené à mettre en œuvre plusieurs réorganisations architecturales internes qui ont conduit, d'une part, à conforter les évolutions issues des précédents travaux et, d'autre part, à mettre en lumière des contraintes majeures qui vont au-delà des premières qui avaient pu être identifiées", a relaté Adrien Taquet.

Il a notamment cité la nécessité "de regrouper et de développer l'offre de soins critiques" et "l'insuffisance des équipements en ascenseurs pour permettre de distinguer les flux au sein du centre hospitalier".

cb/gdl/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait