Une opération de maintenance est prévue vendredi 14 Aout 2020 entre 12h30 et 13h00. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

Le CH de Bourg-en-Bresse engagé dans un vaste programme d'investissement

L'hôpital burgien prévoit 218 millions d'euros d'investissements immobiliers jusqu'à fin 2023.

L'une des opérations actuelles incluse dans ce montant vise à construire, sur le site principal (Fleyriat, environ 480 lits et places de court séjour), un bâtiment de 136 lits et 45 places de soins de suite et de réadaptation (SSR), dans le cadre d'un partenariat public-privé associatif (avec l'Orsac) pour un montant de 30 M€ (financé notamment par une subvention de 11,6 M€ de l'agence régionale de santé). Sa mise en service est prévue pour 2021.

Frédérique Labro-Gouby, directrice notamment du CH de Bourg-en-Bresse (900 lits et places), a rappelé dans une interview à APMnews (site d'information du groupe APM International dont fait partie TecHopital) que l'établissement est aussi engagé depuis plusieurs années dans un vaste programme de réhabilitation et de construction d'extensions au bâtiment principal, toujours sur le site de Fleyriat, d'un montant cible de 188 M€.

Il s'est traduit récemment par l'ouverture d'un nouveau service pour la réanimation et les soins continus, qui accueillera à terme 30 lits au total et constituera un plateau technique pour l'ensemble des lits de soins critiques. Les travaux ont représenté un coût d'environ 3 M€ (1.240 m²) auquel s'ajoute près de 700.000 € pour le matériel biomédical, 156.000 € pour le mobilier, 75.000 € pour le matériel informatique et 10.000 € pour le matériel hôtelier.

Le service bénéficie d'innovations techniques et technologiques, comme de la réception des alarmes patients sur smartphone, de postes de contrôle avancés équipés de la vidéosurveillance de plusieurs chambres en simultané et de la surveillance centralisée des alarmes. Il est aussi équipé d'un système d'eye-tracking.

Toute la "complexité" de cette vaste opération est "garantir le fonctionnement de l'établissement dans le cadre de la réhabilitation" et de garantir aussi les "recettes" à un moment où il doit faire face à une augmentation de ses dépenses.

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://www.techopital.com/contact.php
Les offres
Agenda