Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Le CH de Cayenne présente un projet de modernisation de 160 M€ sur 5 ans

Le centre hospitalier (CH) de Cayenne va présenter en 2021 un plan d'investissement de 160 millions d'euros (M€) sur 5 ans pour intégrer notamment les surcoûts nécessaires à la réhabilitation du bâtiment médico-chirurgical, a expliqué le 12 février à APMnews/TecHopital Thomas Rugi, directeur des affaires financières de l'établissement.

L'établissement est déjà engagé dans un plan de modernisation de 45 M€, financé par l'Etat à hauteur de 40 M€, qui a été validé en 2018 par le comité interministériel de la performance et de la modernisation de l'offre de soins hospitaliers (Copermo).

Le nouveau plan pluriannuel d'investissement (PPI) intègre cette partie Copermo dont le coût de réalisation est désormais estimé à 87 M€, contre 45 M€ auparavant.

"Les besoins de la partie Copermo ont été revus de façon assez importante à la hausse", en particulier l'opération principale sur la réhabilitation du bâtiment médico-chirurgical qui est chiffrée à 64 M€ contre à 25 M€ en 2018, a expliqué Thomas Rugi.

La réhabilitation du bâtiment nécessite des travaux d'étanchéité, d'isolation thermique et de réseaux électriques qui n'avaient pas été intégrés lors du passage devant le Copermo, a-t-il continué.

En outre, il a été demandé au CH de Cayenne de revoir le versant des soins critiques à l'intérieur de la réhabilitation du bâtiment médico-chirurgical, en intégrant notamment un plateau technique qui a été revu à la hausse au niveau des "surfaces et de la qualité", et dans la perspective de la transformation de l'établissement en hôpital universitaire.

Les coûts des autres opérations prévues dans la partie Copermo "n'ont quasiment pas évolué", passant de 22 M€ à 23 M€ pour:

  • La création d'un bâtiment spécifique à la recherche
  • La création d’une maison hospitalière pour les patients venus des communes éloignées
  • La reconstruction de 3 centres délocalisés de prévention et de soins (CDPS) à Apatou, Papaichton et Camopi, ainsi que l’extension des 3 principaux centres qui sont à Grand-Santi, Maripasoula et Saint-Georges-de-l’Oyapock.

Pour atteindre les 160 M€ du plan de financement, le CH prévoit une série d'opérations hors Copermo, a détaillé Thomas Rugi, dont:

  • La rénovation des secteurs de psychiatrie, dans un "état de vétusté très avancé" et qui avaient été pointés par le contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL) pour une finalisation en "2022 ou 2023" (3,5 M€)
  • Le transfert de l'institut de formation en soins infirmiers (Ifsi) sur le site universitaire de Troubiran en 2021 (2,6 M€)

Des investissements courants car il y a un "rattrapage" à faire au niveau des équipements hôteliers, informatiques et biomédicaux, pour établissement qui a "vocation à devenir universitaire" (35 M€ et 45 M€ sur 5 ans).

Au total, le coût du plan d'investissement est de 160 M€ sur 5 ans. Il sera proposé pour validation à l'agence régionale de santé (ARS) Guyane d'ici la fin mars au moment de la présentation de son état prévisionnel des recettes et des dépenses (EPRD) 2021.

Le CH de Cayenne "travaille actuellement avec ses partenaires pour monter le plan de financement et devrait notamment pouvoir compter sur des aides nationales liées au plan France Relance mais également sur des aides de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) au travers du plan de relance Européen REACT-EU, un dossier de prêt sera également déposé auprès de l'Agence française de développement (AFD)", a précisé l'établissement dans un communiqué publié le 11 février.

syl/gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda