Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

Le CH de Moulins-Yzeure va pouvoir agrandir ses urgences

Le centre hospitalier de Moulins-Yzeure a obtenu une réponse favorable de l'agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes pour restructurer et agrandir ses urgences et des services de médecine post-urgences, a annoncé sa directrice, Laurence Garo, lors de la cérémonie des vœux qui s'est déroulée mi-janvier.

En octobre 2019, interrogée par APMnews (site du groupe APM International dont fait partie TecHopital) à la suite de la publication d'un rapport de la chambre régionale des comptes (CRC) sur son établissement, Laurence Garo avait indiqué que son CH se voyait bloqué sur ses investissements du fait de sa situation financière.

Elle avait indiqué que le souhait était, en particulier, de rénover et agrandir son service d'urgence, rappelant que les urgences qui avaient été conçues pour accueillir 20.000 passages par an, en enregistraient plus de 40.000. Elle avait précisé que le CH voulait aussi rénover l'unité d'hospitalisation de courte durée (UHCD) et d'autres services post-urgences.

"J’avais fait part de mon souhait l’an passé de restructurer et d’étendre la capacité de notre service d’urgences qui n’est plus adapté au nombre de passages actuel. Et bien ce vœu a été réalisé", a annoncé la directrice la semaine dernière, en précisant que l'hôpital avait obtenu à ce sujet un soutien et une aide financière de l’ARS dans le cadre du dialogue stratégique et de gestion engagé entre eux le 15 novembre 2019.

A l'heure actuelle, ni le montant de l'aide, ni le calendrier des travaux, qui concerneront aussi "un ou deux services de médecine post-urgences", ne sont connus, a précisé la direction du CH à APMnews. Le dialogue stratégique de gestion entre l'hôpital et l'ARS se poursuit et doit donner lieu à une nouvelle réunion mi-février, a-t-on appris de même source.

Le CH sera de nouveau déficitaire en 2019, a souligné Laurence Garo, lors des vœux. Si l'hôpital a amélioré son résultat de 1 M€ par, notamment, des actions de développement durable (tri des déchets) et d’optimisation de ses dépenses et de ses recettes, il a dû faire face à une "forte augmentation des coûts liés à l’intérim médical, de +1,5 M€ par rapport à 2018", obérant ainsi le résultat 2019, a-t-elle déploré. Le déficit sera atténué par des aides apportées par l'ARS.

san/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda