Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Le CH de Niort travaille sur un modèle de diagnostic du gaspillage alimentaire

NIORT, 27 août 2019 (TecHopital) - Le centre hospitalier (CH) de Niort participant au projet européen Mecahf, dont le but est d'évaluer le gaspillage alimentaire et les solutions d'économie circulaire à mettre en place pour revaloriser les déchets alimentaires, souhaite mettre au point un modèle de diagnostic pour les établissements de santé.

L'hôpital de Niort participe au projet européen Mecahf (modèle d’économie circulaire pour les hôpitaux français) (voir brève TecHopital), qui a été développé par Health Care Without Harm (HCWH) Europe et dont l'objectif est de mettre en place un modèle d’économie circulaire sur l’alimentaire.

Cela commence par une analyse des productions de déchets alimentaires, puis une analyse des achats actuels, afin de voir quels produits peuvent être substitués, et modifier ces achats et les menus pour aller progressivement vers une nourriture fraîche, locale et/ou biologique.

Enfin, il s'agit d'évaluer la démarche et de communiquer les pratiques à d’autres institutions en France et en Europe. L'idée étant de créer un modèle reproductible pour les hôpitaux, reproductible par d'autres établissements.

A partir de juillet 2018, "nous avons décidé d'étudier nos poubelles grâce à une caractérisation réalisée dans les différents services, et qui a consisté à trier leur contenu par catégorie de déchets", a expliqué à TecHopital Bernard Jourdain, chargé du développement durable au CH de Niort.

En septembre 2018, l´hôpital faisait procéder aux premiers échantillonnages de déchets en plusieurs endroits sur le site : sur l’hôpital général, à l’unité de restauration et au pôle femme-mère-enfant. Pour ce faire, il a fait appel à une association spécialisée.

Ce diagnostic "très détaillé" a ainsi été réalisé sur un échantillon de 388 kg, trié en plusieurs catégories, soit : "35% d'ordures ménagères, 30% d'emballages et 35% de part fermentescible (biodéchets)".

Suite à ce diagnostic, "une immersion dans les services" a été organisée "pour savoir comment sont distribués les repas", accompagnée d'une pesée des restes des plateaux et des restes de la production. "Il a été constaté que les restes sont minimes dans les plateaux. C'est plutôt à la production que l'on jette", a souligné le chargé de développement durable.

Le coût de la matière première, le coût de la transformation et le coût du déchet ont été calculés. "Un coût calculé en euros et en carbone."

L'établissement doit maintenant analyser la provenance des achats, et réaliser une cartographie de ces achats. Certains sont bio ou proviennent de circuits courts. "Il faut connaître la saisonnalité des produits. Ce travail est à réaliser avec les acteurs du territoire. Aujourd'hui on ne sait pas quelles offres sont disponibles", a fait remarquer Bernard Jourdain.

L'établissement prévoit de généraliser son expérience en construisant un outil de diagnostic du gaspillage. "Nous avons les moyens de construire le cahier des charges mais pas encore de construire l'outil. Nous prévoyons de l'élaborer en commun avec le CH de Blois", a indiqué le chargé de développement durable.

"Un outil qui sera peut-être au final à deux niveaux avec une version simplifiée pour les Ehpad, si les moyens pour rentrer les données manquent et un second outil plus compliqué et plus détaillé", a précisé Bernard Jourdain.

Enfin, il faut noter que le financement du projet est entièrement assuré par la Fondation Carasso (qui finance des appels à projets sur l'alimentation) et par la région Nouvelle-Aquitaine.

gdl/ab

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://new.abb.com/fr/sante
https://www.ecophon.com/fr/connaissance/hc---noise-affects-quality-of-care/
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions