Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

Le CH de Provins constitue un nouveau GHT avec 5 établissements médico-sociaux

Le centre hospitalier (CH) de Provins (Seine-et-Marne), qui bénéficiait jusqu'à présent d'une dérogation, a constitué un nouveau groupement hospitalier de territoire (GHT), appelé "Provins Est Seine-et-Marne", avec quatre établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et un établissement prenant en charge des personnes handicapées.

La décision définissant le périmètre de ce GHT a été signée le 17 décembre par le directeur général de l'agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France, Aurélien Rousseau, et publiée le 20 décembre au recueil des actes administratifs de la région.

Le GHT est composé de l'hôpital de Provins, des Ehpad le Patio à Nangis, le Clos fleuri à Donnemarie-Dontilly, les Jardins de la Voulzie aux Ormes-sur-Voulzie et le Fil d'argent à Bray-sur-Seine (Seine-et-Marne) ainsi que de l'établissement public médico-social du provinois à Provins.

La convention constitutive, datée du 25 novembre, a également été approuvée par le directeur général de l'ARS le 17 décembre et publiée le 20 décembre.

Le CH de Provins a été désigné comme établissement support du GHT.
Le projet médical partagé (PMP) devra être finalisé pour juillet 2020.

Il est indiqué dans la convention constitutive que les établissements se fixent comme objectifs du PMP 6 axes stratégiques:

  • personnes âgées
  • santé mentale
  • handicap
  • urgences et soins non programmés
  • soins de recours (1er et 2e niveau)
  • maladies chroniques.

Le GHT devra signer une convention d'association avec l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), représentée par le groupement hospitalo-universitaire (GHU) AP-HP Hôpitaux universitaires Henri-Mondor.

Le CH de Provins faisait jusqu'à présent partie des rares établissements n'ayant pas intégré un GHT au 1er juillet 2016. L'ARS avait tout d'abord refusé sa demande de dérogation et lui avait accordé un sursis, initialement d'un an.

Elle avait finalement accepté en février 2019 sa demande, considérant que les discussions engagées avec les communautés hospitalières du GHT Sud Seine-et-Marne (Melun, Fontainebleau et Nemours) n'avaient pas permis de faire émerger un consensus.

Cette dérogation se justifiait au regard de sa situation géographique, des spécificités de sa zone d’attractivité, de la population desservie et de la démographie médicale de ville du Provinois qui ne permettait pas d’assurer une prise en charge des patients hors du centre hospitalier, rappelle-t-on.

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://www.eventbrite.fr/e/billets-webinar-de-presentation-du-certificat-management-hospitalier-119422677443
Les offres
Agenda