Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Le CH de Saint-Lô restructure son service d'urgences

Le centre hospitalier Mémorial France Etats-Unis de Saint-Lô débute la restructuration de ses urgences pour faire face à la progression constante d'activité, a annoncé l'établissement lundi 10 septembre dans un communiqué.

Conçus pour accueillir 20.000 passages par an, les locaux des urgences en accueillent actuellement 47.000 dont 13.000 pédiatriques. Le nombre de patients augmente de 5% chaque année, selon les informations figurant dans le communiqué.

La restructuration doit permettre de mieux prendre en charge les patients et d'améliorer les conditions de travail. Une première phase de travaux a débuté fin août par le réaménagement de l'accueil. L'espace a été complètement repensé. Le futur accueil sera plus ouvert pour permettre au personnel de garder un oeil sur les malades qui attendent tout en gagnant en confidentialité et en confort. De plus, des box seront créés pour les patients qui ont besoin d'être alités et isolés. L'objectif est de supprimer les brancards qui traînent dans les couloirs quand les urgences débordent. Un circuit court sera repensé pour ce qui relève de la "bobologie" (pose de plâtres, sutures,...) pour améliorer la gestion de flux de patients.

Cette première phase qui nécessite 400.000 euros d'investissement se terminera fin 2018. L'hôpital accueillera un second scanner le 7 janvier 2019 qui sera principalement dévolu aux urgences et aux patients de l'hôpital, le premier équipement étant partagé avec le cabinet privé de radiologie de Saint-Lô. La seconde étape du chantier permettra de doubler la superficie du service: 500 m² vont être rénovés et 500 m² supplémentaires seront créés. Les travaux sont prévus pour 2022. L'ensemble de la restructuration devrait coûter 4,8 M€.

L'hôpital compte sur cette rénovation pour renforcer son attractivité et attirer des médecins urgentistes supplémentaires. L'équipe actuelle est composée de 19 médecins pour faire fonctionner les urgences de Saint-Lô et de Coutances, le Samu 50 et les Smur du Centre-Manche. "Idéalement, il faudrait 10 urgentistes de plus. On en aurait déjà trois supplémentaires, on serait déjà heureux", a indiqué le directeur, Thierry Lugbull. L’hôpital poursuit ainsi ses recrutements.

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions