Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

Le CH de Semur-en-Auxois aborde la dernière phase de sa modernisation

Crédit : CH Semur-en-Auxois
Crédit : CH Semur-en-Auxois

SEMUR-EN-AUXOIS (Côte-d'Or), 25 avril 2019 (TecHopital) - Le centre hospitalier (CH) Robert-Morlevat, à Semur-en-Auxois, a présenté le 19 avril, lors d'un échange avec APMnews, la dernière phase des travaux de rénovation de l'hôpital entamés en 2008.

Le CH s'est engagé en 2008 dans un plan de rénovation et de reconstruction visant à moderniser l'ensemble de l'établissement qui s'achèvera avec les travaux de l'hôpital général dont la livraison est annoncée pour fin 2022.

"Les travaux de rénovation de l'hôpital général du centre hospitalier devraient débuter à l'automne 2019", a indiqué l'établissement, contacté par APMnews (site d'information du groupe APM international, dont fait partie TecHopital).

L'hôpital Robert-Morlevat a déjà rénové l'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) La Résidence médicalisée de l'Auxois (2007-2009), le plateau technique (2008-2009), le bâtiment de santé mentale (2011-2014), le service ambulatoire (2011), l'institut de formation en soins infirmiers (Ifsi, 2013-2016), le bâtiment psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent (2014-2016), son service d'imagerie (2014), son laboratoire (2016), le bâtiment administratif et fonctions support (2017-2018), la cuisine centrale (2017-2018) et le service d'urgence (2018-2019).

L'établissement a prévu une enveloppe de 13,8 M€ pour la dernière tranche de son projet de modernisation avec la rénovation du bâtiment de l'hôpital général, dont 8,3 M€ seront financés en autofinancement et 5,5 M€ par emprunt.

Le nouvel hôpital disposera "d'environ 70 chambres individuelles", a indiqué l'hôpital. Celles-ci seront "équipées de salles de bain avec sol anti-dérapant, pour garantir la sécurité des patients", et d'autres facilités (WC, douches, lave-mains, lavabos).
Les travaux de réhabilitation du bâtiment permettront aussi une mise en conformité des normes d'accessibilité.

Dans un dossier de presse publié à cette occasion, l'hôpital a souligné qu'il "tiendr[ait] compte de la qualité environnementale des matériaux sélectionnés", avec pour objectif "d'offrir à la population un hôpital fonctionnel, confortable et éco-responsable".
La mission de maîtrise d'œuvre a été confiée au groupement CAP Ingelec-In Fine-US&Co.

Le CH tient par ailleurs "à s’assurer de la qualité environnementale du projet en sélectionnant des matériaux avec un label environnemental (FSC ou PEFC pour le bois, EMICODE pour les colles par exemple)", à "faible niveau d’émission en polluants volatils (notamment pour les peintures, les isolants et les revêtements de sols), limitant la croissance fongique et bactérienne, présentant de bonnes performances thermiques et limitant l’impact environnemental".

De plus, l'établissement a choisi un marché à lots séparés "pour favoriser le plus possible les réponses locales". Concernant les qualité thermiques du bâtiment, le rafraichissement passif a également été privilégié. Des panneaux solaires permettront d’assurer le préchauffage de l’eau chaude sanitaire.

L'hôpital a également décidé de "prendre en compte les dangers des surfaces vitrées pour la faune (oiseaux notamment) en prévoyant un marquage des surface et un degré de réflexion inférieur à 15% afin que le verre soit visible par les volatils".

Présence d'amiante dans de nombreuses parties de l'hôpital

En conduisant des diagnostics au printemps 2018, le CH de Semur a découvert la présence d'amiante au sein de l'établissement. "Il en a été détecté dans de nombreuses parties du bâtiment", a rapporté la direction, en citant le "mastic des menuiseries", la "colle carrelage", "l'enduit des bandes à joint des cloisons", ou encore la "colle des revêtements muraux".

"La réhabilitation de l'hôpital permettra donc, également, de mener une vaste opération de désamiantage de manière confinée", a assuré l'établissement.

La réalisation des travaux va être coordonnée selon un "phasage technique" par niveau, afin d'organiser les étapes successives du chantier en limitant "au maximum l'impact des travaux sur l'activité de l'établissement".

Le CH de Semur-en-Auxois en chiffres (2018)
  • Budget H: 51 millions d'euros
  • Déficit 2018 (budget H): 463.000 euros
  • Effectif: 766 professionnels, dont 80 membres du personnel médical
  • Capacité d'autofinancement: 2,5 millions d'euros
  • Capacité: 371 lits et 79 places, dont 139 lits et 23 places en médecine, chirurgie et obstétrique (MCO)
  • Activité: 10.000 séjours en médecine-chirurgie-obstétrique (MCO), dont plus de 3.580 séjours ambulatoires; 436 naissances; 22.100 passages aux urgences

gl/gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda