TecHopital.com

 

Le chef du service de physique médicale du centre Oscar Lambret fustige le manque de physiciens médicaux dans les établissements

LILLE, 16 novembre 2017 (TecHopital) - Seuls trois établissements des Hauts-de-France disposent d'un physicien médical à temps plein, a regretté Thierry Sarrazin, chef du service de physique médicale au centre Oscar Lambret, lors des 3e rencontres de radioprotection organisées par le Réseau santé-qualité qui se sont tenues à Lille le mardi 14 novembre.

Depuis l'ordonnance du 20 janvier 2017, les physiciens médicaux ou radiophysiciens sont des professionnels de santé (cf dépêche TecHopital), "", a indiqué Thierry Sarrazin, administrateur de la Société française de radioprotection (SFRP).

En introduction, il a voulu rappeler le rôle du radiophysicien, qui est "".

En imagerie, il procède à l'estimation de la dose reçue par le patient au cours des procédures de diagnostic. "", a précisé Thierry Sarrazin.

En radiothérapie, "." Ainsi "

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Agenda