Une opération de maintenance est prévue vendredi 14 Aout 2020 entre 12h30 et 13h00. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

Le CHU de Brest s'équipe du Robotol*, un robot pour intervenir sur l'oreille moyenne

Le CHU de Brest a fait l'acquisition du Robotol*, robot chirurgical issu de la recherche française qui permet d'intervenir au niveau de l'oreille moyenne de manière moins invasive et sans cicatrice, a présenté l'établissement lors d'une conférence de presse organisée le 7 juillet.

Commercialisé depuis quelques mois par la société Collin ORL, ce robot a été développé au sein de l'unité Inserm du Pr Olivier Sterkers UMR-S 1159 "réhabilitation chirurgicale mini-invasive et robotisée de l'audition" (Sorbonne université, université Pierre et Marie Curie Paris VI) avec le service d'ORL de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP). Une première procédure d'insertion d'un implant cochléaire réalisée chez un patient atteint de surdité sévère bilatérale avait été réalisée avec ce robot en août 2019, après d'autres procédures de chirurgies des otites chroniques et de l'otospongiose en 2018.

Le CHU de Brest est le premier hôpital à s'en équiper pour une application clinique. En plus de l'appareil utilisé "en version démonstration" à la Pitié-Salpêtrière par le Pr Yann Nguyen, développeur du robot, et le Dr Isabelle Mosnier, deux autres exemplaires sont installés dans le monde, l'un à Liège (Belgique) et l'autre à Shanghai, explique le CHU dans un communiqué.

L'investissement s'élève à 300.000 €, a précisé le CHU à APMnews (site du groupe APM International dont fait partie TecHopital).

Livré le 6 juillet à Brest, ce robot s'utilise seul ou en complément d'un microscope opératoire. Il ne comprend pas de consommable et son encombrement spatial est faible. Il comporte un bras articulé avec 6 degrés de liberté pour réaliser des gestes plus précis et moins traumatisants qu'avec la main humaine dans un volume de travail réduit (comme l'oreille moyenne).

Les équipes brestoises qui ont développé la chirurgie de l'oreille sous oto-endoscope vont l'utiliser comme porte-optique robotisé pour libérer les deux mains du chirurgien et éviter de blesser le conduit auditif externe lors de la tenue manuelle de l'oto-endoscope.

Le robot ouvre ainsi la possibilité de faire des chirurgies sans cicatrice en passant par les voies naturelles, indolores pour le patient et avec des suites encore plus simples qu'actuellement. Il permet aussi la mise en place d'implants cochléaires "de façon atraumatique" et ouvre la voie vers des interventions en ambulatoire.

Un projet de collaboration avec le Latim (laboratoire de traitement de l'information médicale) est prévu pour développer une nouvelle solution d'assistance chirurgicale adaptée au robot.

sl/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://www.techopital.com/contact.php
Les offres
Agenda