Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.ja-sante.fr/
http://www.canyon.fr/

Le CHU de Nancy obtient un soutien conséquent de l’État pour mettre en oeuvre son schéma directeur immobilier

Le gouvernement, par la voix du ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, a validé le projet de regroupement des activités du CHU de Nancy sur le site de Brabois, en s'engageant à accompagner à hauteur de 70% cet investissement d'un montant de près de 600 millions d'euros (M€), a-t-on appris le 19 mars auprès du directeur général du CHU, Bernard Dupont.

Le projet prévoit de regrouper l'ensemble des activités de médecine, chirurgie et obstétrique (MCO) du CHU sur les sites des hôpitaux de Brabois, contre 7 sites actuellement.

Un schéma directeur immobilier d'un montant de 515 M€ avait été validé par le comité interministériel de la performance et de la modernisation de l'offre de soins hospitaliers (Copermo) fin janvier 2020, mais celui-ci a finalement été retravaillé au cours des derniers mois pour prendre en compte les enseignements de la crise sanitaire.

Lors d'une visioconférence le 19 mars, au côté du président du conseil de surveillance du CHU et maire de Nancy Mathieu Klein (PS), Olivier Véran a annoncé au directeur général du CHU, au président de la commission médicale d'établissement (CME), le Pr Christian Rabaud, et à la directrice générale de l'agence régionale de santé (ARS) Grand Est, Virginie Cayré, que le projet de schéma directeur immobilier dans sa nouvelle mouture serait soutenu par l'État et accompagné à hauteur de 70%.

"C’est le premier dossier qui sort depuis la mise en place des nouvelles procédures d’investissement et le lancement du plan d’investissement  par le premier ministre il y a une huitaine de jours à Cosne-sur-Loire", s'est félicité le directeur général du CHU, Bernard Dupont, contacté le 19 mars par APMnews/TecHopital.

"L’accompagnement financier à hauteur de 70% de l’opération, c’est quelque chose d’assez exceptionnel", a souligné le directeur, en ajoutant que le gouvernement s'était également engagé à reprendre un tiers de la dette du CHU, soit 128 M€ sur une dette de 450 M€.

Le ministre des solidarités et de santé a également confirmé l'annulation de la suppression de 300 postes initialement imposée par le Copermo et la sacralisation du capacitaire actuel du CHU. Il a également annoncé que le gouvernement soutiendrait l'ouverture d'une soixantaine de nouveaux lits de soins de suite et de réadaptation (SSR).

Le schéma directeur immobilier prévoit la construction d’un nouveau bâtiment d’hospitalisation, en remplacement de l’actuelle "barre" de Brabois, le regroupement des activités de maternité et de pédiatrie, actuellement sur deux sites distincts, au sein d’un pôle mère-enfants dans une construction neuve, à proximité immédiate du nouveau bâtiment et le maintien en centre-ville d’activités 100% ambulatoires dans le cadre d’un pôle de santé publique.

"Le projet de modernisation du CHU de Nancy vise à une rationalisation et une optimisation de son fonctionnement", a souligné l'établissement.

"On va essayer de débuter les opérations cette année", a précisé le directeur après ces annonces, en ajoutant que des premières opérations de déblaiements pourraient être lancées avant validation définitive du schéma directeur immobilier par le commissariat général à l’investissement.

Les travaux pourraient eux se poursuivre jusqu'en 2028, a ajouté Bernard Dupont.

gl/gdl/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait