Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Le CHU de Nantes a obtenu son permis de construire pour le nouvel hôpital

Crédit: Art&Build, Pargade architectes, Artelia et Signes Paysages
Crédit: Art&Build, Pargade architectes, Artelia et Signes Paysages

NANTES, 19 juillet 2019 (TecHopital) - Le CHU nantais a obtenu son permis de construire pour réaliser le futur hôpital sur l'île de Nantes, le plus important projet architectural hospitalier du moment, a annoncé l'établissement dans un communiqué publié le 17 juillet.

Le permis a été délivré au nom de l'Etat par Claude d'Harcourt, préfet des Pays de la Loire et de la Loire-Atlantique. Le CHU a aussi obtenu une autorisation environnementale unique Installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE), et une demande de permis d’exploitation et une autorisation pour une installation de géothermie à basse température, précise le CHU.

"C'est une belle étape franchie, une étape très importante dans la continuité du projet. Tout se déroule comme prévu, nous respectons les échéances pour des travaux qui doivent commencer en 2020", s'est félicité le directeur général de l'établissement, Philippe Sudreau, joint le 17 juillet par APMnews (site d'information du groupe APM International, dont fait partie TecHopital).

Il a souligné "la qualité du travail mené en commun par les équipes du CHU, les services de l'Etat, l'ARS et la préfecture, Nantes métropole et la Samoa (Société d'aménagement de la métropole Ouest Atlantique). "C'est une très grosse opération, d'une certaine complexité. Le dossier du permis de construire comprend 30 kg de documents", a-t-il souligné.

Cette décision conclut un processus d'instruction de près d'une année et suit différents avis favorables dont les trois reçus en juin après enquête publique (cf brève TecHopital) et un avis de l'autorité environnementale donné en février (cf dépêche TecHopital). Une première autorisation avait été délivrée en octobre 2018 pour permettre la création d'une hélistation. Le 4 juillet, le projet avait reçu deux avis favorables à l’unanimité du Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (CODERST), ajoute le CHU.

Crédit : Art & Build, Pargade Architectes, Artelia, Signes Paysages
Philippe Sudreau rappelle l'avis "très clair" des commissaires enquêteurs désignés par le tribunal administratif de Nantes dans leur rapport sur l'inondabilité du terrain qui fait régulièrement l'objet de critiques. "Même en cas de crue millénale, le CHU sera 45 cm au-dessus de la cote maximale, ce qui veut dire qu'il ne sera pas inondé et qu'il aura même cette marge de sécurité", a-t-il souligné.

"Les étapes suivantes sont le lancement des marchés de travaux début 2020 pour commencer en octobre 2020", a précisé le directeur général. L'ouverture est programmée pour 2026. La construction s'appuie sur le parti pris d'un bâtiment "modulaire, adaptatif et souple". "C'est un gros gabarit mais qui offre beaucoup de souplesse", décrit-il.

Le futur hôpital devrait coûter 953 millions d'euros. Il regroupera sur un même site les services de l'actuel Hôtel-Dieu, de l'hôpital mère-enfant (Nantes) et de l'hôpital Laennec (à Saint-Herblain), ainsi que l'Institut de recherche en santé IRS 2020 au sein d'un nouveau quartier de la santé associant soin, formation, recherche. La délivrance du permis de construire concerne aussi l'IRS 2020.

Cette unité de lieu doit favoriser le continuum soins-formation-recherche au cœur du quartier hospitalo-universitaire sur l’île de Nantes.

Les travaux de préparation de l’assiette foncière sur l’île de Nantes se poursuivent, sous l’égide de Nantes Métropole, avec la démolition en cours de l’ancien MIN (marché d'intérêt national) et la préparation des voiries et réseaux.

Les réserves émises par les commissaires enquêteurs ont été prises en compte, par exemple au sujet de la gratuité du stationnement, actuellement prévue pour 2 heures et qu'ils aimeraient voir augmenter. "Nous allons travailler sur cette réserve mineure", assure Philipe Sudreau. Sur l'incitation à synchroniser la mise en service du CHU et les voies d'accès, la métropole a indiqué depuis que le CHU serait desservi par trois dessertes de tramway.

Le mandataire du CHU est Soderec et la maîtrise d’œuvre est assurée par Art&Build, Pargade architectes, Artelia et Signes Paysages.

Art&Build, Pargade architectes, Artelia et Signes PaysagesPour l’ARS Pays de la Loire, "cette étape permet de réaliser un pas supplémentaire à la réalisation du projet structurant de modernisation du CHU de l’île de Nantes. L’ARS reste impliquée dans le suivi de ce dossier avec pour objectifs l’amélioration de la qualité de la prise en charge des patients et la meilleure prise en compte des parcours de santé", commente le directeur général de l'ARS, Jean-Jacques Coiplet, cité dans le communiqué.

Les chiffres clefs du projet
  • 1.384 lits et places dont 257 lits en soins critiques
  • une surface totale de 220.000 m²
  • une emprise de 10,1 hectares dont 1,6 ha de réserve foncière
  • 54 salles de blocs opératoires réparties sur 3 centres opératoires
  • 158.000 courts séjours de MCO (médecine, chirurgie, obstétrique)
  • 64% de séjours réalisés en ambulatoire
  • 100% de chambres individuelles
  • 1 million de venues par an en consultation et explorations fonctionnelles
  • 953 M€ en valeur finale toutes dépenses confondues

sl/nc

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://new.abb.com/fr/sante
https://www.ecophon.com/fr/connaissance/hc---noise-affects-quality-of-care/

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions