Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Le CHU de Nice va poursuivre ses projets architecturaux en 2021

(Par Sylvain LABAUNE)

NICE, 12 février 2021 (TecHopital) - Le CHU de Nice va poursuivre en 2021 ses projets architecturaux malgré la forte pression épidémique, avec notamment le démarrage de la construction d'un bâtiment supplémentaire à l'hôpital Pasteur 2, a expliqué le 9 février le directeur général, Charles Guépratte.

"Nous ne sommes plus dans une question de crise telle que nous l'entendons habituellement" car "cela fait plus d'un an que nous travaillons sur le sujet du Covid", a déclaré Charles Guépratte à APMnews/TecHopital.

L'établissement niçois fait actuellement face à un nombre important de patients Covid-19 du fait d'une situation particulièrement tendue dans les Alpes-Maritimes. Une gestion territorialisée de ces patients a d'ailleurs été mise en place au niveau du groupement hospitalier de territoire (GHT) des Alpes-Maritimes (dont l'hôpital universitaire est établissement support), ainsi qu'avec les établissements privés.

L'enjeu aujourd'hui est "d'essayer d'intégrer le phénomène Covid dans le plan de charge de l'hôpital", en ayant "des dispositifs de réponse aux besoins Covid pérennes qui permettent de tenir sans avoir à démonter tout l'hôpital", a-t-il poursuivi.

"Il faut continuer à protéger le hors Covid" et dans un même temps "continuer à promouvoir les projets de développement et de modernisation du CHU." Il serait "quand même difficile de se dire que nous n'avons plus de projets ni d'ambition" pendant cette période de crise sanitaire.

"Cela fait un an que nous avons un peu freiné notre dynamique de modernisation", même si "aucun chantier n’a été arrêté" en 2020". Pour autant, "il faut qu'on se remette dans cette dynamique qui était celle du CHU avant la crise", c'est-à-dire un établissement "qui se modernise, se transforme en ayant à coeur de mettre en oeuvre son projet médical et la poursuite des objectifs fixés", a continué le directeur général.

L'établissement s'est engagé en 2018 dans le plan Elan 2025, qui prévoit 315 millions d'euros (M€) d'opérations pour atteindre 80% de locaux neufs ou rénovés.

Pasteur 2: le nouveau bâtiment redessiné

L'opération architecturale "phase 2" de l'hôpital Pasteur 2, qui prévoit la construction d'un bâtiment de 23.000 m² adossé au bâtiment principal, a été "redessinée" d'après les enseignements de la crise Covid, a souligné le directeur général. Initialement prévue en 2020, le démarrage du creusement des fondations doit avoir lieu en juin pour une livraison en 2023.

"On s'est aperçus qu'il y avait des choses à améliorer et à faire différemment", la crise "nous ayant appris qu'il fallait gagner encore plus de modularité, mieux intégrer les services d'infectiologie et la gériatrie", ainsi qu'une "adaptation de l'ambulatoire".

Ainsi, le projet prévoit désormais "plus d'une dizaine" de chambres à pression négative contre deux précédemment. Les locaux d'infectiologie doivent être agrandis et équipés uniquement de chambres simples, la gériatrie installée près des urgences pour avoir une filière post-urgences. Les capacités ambulatoires doivent être "significativement augmentées" et les locaux de recherche installés à proximité immédiate des services de soins, a-t-il détaillé.

Un passage espéré en juin devant l'instance régionale remplaçant le Copermo

Parmi les autres projets pour 2021, sont prévus:

  • L'ouverture en mars d'un centre pour les pathologies psychiatriques en ville

  • La mise en oeuvre de la dernière phase de construction d'un nouveau bâtiment d'odontologie qui sera livré au printemps 2022. Les travaux ont démarré en janvier 2021.
  • La poursuite des travaux de réfection de l'hôpital L'Archet notamment en réanimation néonatale et en hôpital de jour de cancérologie
  • La poursuite du déploiement du dossier patient informatisé (DPI) Orbis* d'Agfa Healthcare, qui a pris du retard en 2020 du fait de la crise, au niveau des dossiers de spécialités. La fin du déploiement est prévue pour le premier trimestre 2022.

Concernant les autres opérations du schéma directeur immobilier, le CHU "a espoir" de passer en juin devant le comité régional de l'investissement (CRI), instance qui remplace le Copermo pour les projets inférieurs à 100 M€, notamment pour la "poursuite de la modernisation de l'hôpital L'Archet" et le "regroupement des laboratoires" qui l'"opération majeure" avec un coût estimé à 45 M€.

syl/gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda