Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Le CHU de Saint-Etienne adopte à son tour une solution de rappel de rendez-vous par SMS

PARIS, 25 novembre 2014 (Direct Hôpital) - Le CHU de Saint-Etienne a choisit le service "SMS for applications" de Retarus pour faciliter la gestion de ses rendez-vous médicaux, à l'image de plusieurs autres centres hospitaliers et CHU français.

Le service de Retarus, choisi par le CHU dans le cadre d'un appel d'offres, permet d'intégrer l'alerte SMS à des logiciels métiers.
 
Dans le cas du CHU de Saint-Etienne, le patient reçoit un SMS de confirmation de rendez-vous cinq jours avant la date de consultation. Il reçoit ensuite, à la veille du rendez-vous, un nouveau message lui indiquant s'il peut se rendre directement au service concerné, sans passer par le bureau d’accueil administratif dans le cas où son dossier administratif est à jour. 
 
"Le CHU fluidifie ainsi le parcours patient dans l’hôpital et réduit les retards", résume Retarus dans un communiqué.
 
"Nous avons mis en place une confirmation de rendez-vous par SMS notamment pour nos services de radiologie, où le retour sur investissement est important et où nous avons besoin d'optimiser au maximum la présence du patient", témoigne Manuel Saint-Sernin, membre du pôle médico-économique de la direction du système d'information du CHU.
 
Il indique que la solution a eu un effet vertueux sur le taux d’absentéisme de l'hôpital. "Des études ont été réalisées avant et après la mise en place du service. Elles ont révélé une diminution de 1% du taux d’absentéisme tous services confondus, ce qui n’est pas négligeable pour des consultations onéreuses", souligne-t-il. Il ajoute que cette solution permet à l'établissement de "bénéficier d'une image plus moderne".
 
Concrètement, "il nous suffit d’envoyer un mail à Retarus, qui prend ensuite en charge l’envoi du SMS", précise Manuel Saint-Sernin. La société dispose de ses propres serveurs, ce qui évite à l'hôpital de supporter des frais de maintenance coûteux.
 

Des baisses très rapides du "no-show"

 
La mise en place de solutions de rappel par SMS se multiplie dans les établissements. En mars 2013, Direct Hôpital citait l'exemple des Hospices civils de Lyon (HCL), où l'absentéisme à l'hôpital de jour a été divisé de moitié grâce à une solution installée par Orange Healthcare.
 
Fin 2013, le centre hospitalier de Chambéry a quant à lui mis en place le module d'envoi de SMS pour les rendez-vous de son DPI M-CrossWay (Maincare Solutions). Avec près de 4.000 SMS envoyés par mois, le taux moyen de rendez-vous non honorés a baissé de 3% dès le premier trimestre de fonctionnement, soit près de 75 rendez-vous manqués de moins par semaine, la tendance s'accentuant au fil du temps.
 
En septembre dernier, c'était au tour du CHRU de Brest de mettre en place ce dispositif. L'hôpital expliquait sa décision en citant une étude québécoise* qui estime à 7% la baisse du taux de rendez-vous non honorés par les patients grâce aux SMS de rappel.
 
*Adoption, utilisation et effets d'un système électronique de prise de rendez-vous médical : Résultats d'un projet vitrine au Québec - HEC Montréal 21 mars 2014 - Guy Paré, Ph.D.,Marie-Claude Trudel, Ph.D., Pascal Forget, Ph.D

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda