Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Le Copermo pourrait être "moins rigide" mais reste "nécessaire" (DGA du CHU de Tours)

Le projet intègre la traversée d'un jardin pour accéder à l'accueil (AIA Architectes)
Le projet intègre la traversée d'un jardin pour accéder à l'accueil (AIA Architectes)

LEVALLOIS-PERRET (Hauts-de-Seine), 17 juin 2019 (TecHopital) - Richard Dalmasso, directeur général adjoint du CHU de Tours, a prôné, le 12 juin, plus de transparence et un assouplissement du dispositif Copermo (comité interministériel de la performance et de la modernisation de l'offre de soins hospitaliers), tout en soulignant sa nécessité.

Le directeur général adjoint s'exprimait lors d'une journée nationale organisée par Finances hospitalières ayant pour thème "La gestion patrimoniale hospitalière: état et perspectives".

"Le Copermo est un dispositif nécessaire, voire indispensable, par rapport aux sommes que nous engageons, [...] des centaines de millions d'euros, [...] cela oblige à réfléchir. C'est un dispositif rigoureux, parfois rigide. [...] Parfois, il y a des difficultés d'adapter la doctrine à nos réalités, qui gagnerait un peu plus de transparence sur le fond et sur la forme", a estimé Richard Dalmasso.

Le Copermo "pourrait être moins rigide, mais peut difficilement être moins rigoureux si on veut arriver à un résultat" concret.

Il a indiqué ne "pas militer pour une suppression du Copermo", mais plutôt "pour son assouplissement" et s'est dit favorable à la possibilité d'un dialogue direct avec ce dernier.
Une instruction publiée en juillet 2018 permet aux établissements de santé d'être conviés pour présenter leur dossier d'investissement devant le Copermo au côté de l'agence régionale de santé (ARS), alors que seule cette dernière pouvait effectuer cette démarche auparavant.

Le directeur général adjoint, qui est également membre de la commission stratégie de la conférence des directeurs généraux de CHU-CHR, a par ailleurs annoncé que cette dernière mène une enquête pour faire un état des lieux de la situation des différents CHU pour essayer "d'objectiver les choses" et connaître, par exemple, les montants des aides obtenues par les établissements et les réductions capacitaires qu'ils ont dû effectuer.

Richard Dalmasso a souligné que le CHU de Tours avait reçu un avis défavorable du secrétariat général pour l'investissement (SGPI) -qui fait partie du comité- "car on n'avait pas regroupé la totalité des activités sur un seul site", évoquant "un choc" après "un an de travail". Il a souligné que le Copermo avait "fini par donner un avis positif sur le dossier" en 2017.

Le projet "Horizon 2026" du CHU de Tours vise à opérer un transfert de l’ensemble des activités du CHU sur deux sites, Trousseau et Bretonneau, rappelle-t-on.

Des coupes de capacitaire "peut-être trop importantes" au CHU d'Amiens

Gérard Stark, directeur général adjoint du CHU d'Amiens, qui intervenait lui aussi à l'occasion de la journée organisée par Finances Hospitalières, a abondé, estimant que le Copermo "ne tient pas forcément compte des réalités locales".

Pour le capacitaire en lits, "on s'aperçoit que les coupes sont peut-être trop importantes à l'échelle de la région", a-t-il fait valoir, soulignant "les tensions au quotidien" en matière d'activité.

Le taux d'occupation de l'établissement dépasse les 90% et atteint les 110% pour les services de soins critiques, tandis que les urgences progressent de 4 à 5% par an depuis une dizaine d'années, a-t-il expliqué, ajoutant que l'établissement est le seul établissement de référence de la Somme avec le centre hospitalier (CH) d'Abbeville, tandis que "les structures privées sont peu développées".

Il a précisé que sur la première tranche du projet de restructuration du CHU d'Amiens, "une centaine de lits ont été remis en cause" et une trentaine de lits en ambulatoire ont été créés. Dans le cadre de la deuxième tranche, "on nous a demandé de supprimer 45 lits", mais sans nouvelles créations de places en ambulatoire. Le CHU dispose de 1.200 lits en médecine chirurgie et obstétrique (MCO) actuellement.

jyp/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda