TecHopital.com

 

Le dispositif "Orsec gestion sanitaire des vagues de chaleur" remplace le plan national canicule

Crédit: Shutterstock
Crédit: Shutterstock

PARIS, 14 juin 2021 (TecHopital) - Le ministère des solidarités et de la santé a publié le 10 juin un guide sur la "disposition spécifique Orsec gestion sanitaire des vagues de chaleur", qui se substitue, dès cette année, au plan national canicule mis en place après la canicule d'août 2003.

Avec le changement climatique, les températures moyennes augmentent régulièrement, mais aussi la fréquence, l’intensité et la durée des vagues de chaleur.

Dans ses scénarios les plus pessimistes, Météo France prévoit ainsi que des canicules plus intenses et d’une durée cinq fois plus longue que celle de 2003, qui est sans équivalent historique, pourraient survenir en France.

Dans le guide Orsec (organisation de la réponse de sécurité civile) "gestion sanitaire des vagues de chaleur", de 71 pages, le ministère explique que "dans un horizon proche (2021-2050), les projections en métropole montrent une hausse des températures moyennes, et mettent en évidence la survenue de vagues de chaleur plus fréquentes, plus longues et plus intenses, pouvant survenir dès le mois de mai et jusqu’en octobre".

Le document rappelle que les trois vagues de chaleur de l’été 2020 ont engendré 1.924 décès, et concentrent 15% des passages aux urgences ainsi que 21% des consultations SOS Médecins. En comparaison, les canicules des étés 2003, 2006, 2015, 2018 et 2019 avaient été à l’origine respectivement de 15.000, 2.100, 1.739, 1.480 et 1.462 décès suppl

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
http://amc.ukr.fr/don/