Une opération de maintenance est prévue vendredi 17 Juillet 2020 entre 12h30 et 13h00. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Le GHT de la Vienne choisit Maincare Solutions pour l'échange d'informations entre hôpitaux, patients et médecine de ville

Crédit: iStock/youngvet
Crédit: iStock/youngvet

Le groupement hospitalier de territoire (GHT) de la Vienne va déployer la plateforme Idéolink Collaboration* de l'éditeur Maincare Solutions pour assurer l'échange et le partage d'informations entre professionnels des établissements de santé, médecine de ville et patients, a indiqué l'éditeur le 23 février dans un communiqué de presse.

Le GHT de la Vienne (GHT 86) réunit le CHU de Poitiers, hôpital support du groupement, le groupe hospitalier Nord-Vienne (Châtellerault et Loudun), quatre établissements publics d'hébergement pour personnes âgées dépendants (Ehpad Les Capucines, Théodore Arnault, Les Châtaigniers et La Brunetterie) et un établissement de soins de suite et de réadaptation (SSR; La Colline ensoleillée). Son bassin de population avoisine les 750.000 habitants.

Souhaitant "se doter rapidement" d'une solution de support aux communications des professionnels du GHT, au partage d'informations avec la médecine de ville et directement auprès du patient, le GHT a choisi Idéolink Collaboration*, a annoncé Maincare Solutions.

Cette plateforme est issue de l'acquisition par Maincare Solutions en 2016 du groupe IDO-in, spécialisé dans l'échange et le partage des données (voir dépêche TICsanté du 9 février 2016).

"Le CHU de Poitiers cherchait une solution répondant à l'objectif de faire converger les GAM [gestions administratives du malade] des deux principaux établissements du GHT, et, parallèlement, voulait créer un portail ouvert sur le patient et sur la médecine de ville. L'hôpital de Châtellerault était dans une démarche similaire", a indiqué Alain Lamy, directeur du système d'information (DSI) du CHU de Poitiers, cité dans le communiqué.

"L'outil Idéolink*, avec une même solution, permet aux deux établissements de répondre à cette double problématique. Ce portail 'industrialisé' va nous permettre de proposer de nouveaux services aux patients et aux professionnels de santé, dans un environnement sécurisé. C'est la première brique du GHT dans son versant informatique", a-t-il ajouté.

La plateforme de services pour patients et professionnels de santé doit être disponible "dès l'été 2017", a précisé Maincare Solutions.

Elle permettra aux professionnels du GHT d'accéder à un portail pour "partager dans un entrepôt unifié les éléments de dossier des patients produits par les établissements de santé du GHT", et pour "diffuser les informations utiles vers les correspondants désignés du patient en ville en intégrant notifications, messagerie sécurisée de santé et DMP" (dossier médical partagé), a détaillé l'éditeur.

Un portail patient sécurisé permettra en parallèle aux patients de consulter leurs documents médicaux (comptes rendus d'hospitalisation, résultats d'analyses, d'imagerie, etc.).

Les patients et les professionnels de ville pourront aussi gérer leurs rendez-vous en ligne (demandes de rendez-vous, visualisation des plages libres par spécialités et praticiens).

"Les SIH [systèmes d'information hospitaliers] traditionnels ont vécu. Ce projet innovant porté par le dynamique GHT de la Vienne montre la voie pour une nouvelle vague de SI [systèmes d'information] territoriaux de prise en charge globale des patients", s'est félicité Christophe Boutin, président de Maincare Solutions, cité dans le communiqué.

Il a jugé que les outils du type d'Idéolink Collaboration* constituaient "une première étape pérenne avant la convergence prévue des applicatifs médicaux sur les 3 à 5 ans à venir".

La convergence des systèmes d'information dans les GHT, définie par un décret du 27 avril 2016 comme la mise en place d'"applications identiques pour chacun des domaines fonctionnels", doit être applicable au 1er janvier 2021, rappelle-t-on.

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda