Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

Le GHT Maine-et-Loire met en place un plan territorial de performance logistique

MONTROUGE (Hauts-de-Seine), 5 décembre 2019 (TecHopital) - Le groupement hospitalier de territoire du Maine-et-Loire (GHT 49) a décidé de construire sa logistique à l'échelle de son territoire à travers un plan territorial de performance logistique, a-t-on appris le 29 novembre lors des journées du Réseau des acheteurs hospitaliers (Resah).

"Historiquement, notre GHT était quasiment vierge de toute collaboration logistique", a expliqué Gérald Gasquet, directeur des approvisionnements et de la logistique au CHU d'Angers, lors des journées Resah qui se sont déroulées les 28 et 29 novembre à Montrouge. "La logistique est un maillon essentiel que nous n'avions pas encore construit à l'échelle du GHT, une logistique qui va drainer l'ensemble du territoire."

Le GHT du Maine-et-Loire comprend le CHU d'Angers, 2 établissements de médecine, chirurgie, obstétrique (MCO), un établissement psychiatrique et 7 Ehpad. Ces 11 établissements présentent une grande diversité de fonctionnement, a précisé le directeur.

Le CHU d'Angers a répondu à un appel à candidature de la direction générale de l'offre de soins (DGOS) sur le programme de performance hospitalière pour des achats responsables (Phare) concernant la modélisation de la logistique de territoire. Le GHT 49 fait donc partie des 6 GHT pilotes participant à cette modélisation.

"Cette modélisation nous a permis d'évaluer les points forts et les points faibles de chaque établissement." Par exemple, en point fort, le CHU d'Angers met en avant son système d'information logistique et sa dématérialisation, ainsi que la mise en œuvre d'une logistique en support de soins.

Un état des lieux a été mené sur chaque établissement avec des prospectives à l'échelle du territoire. Les directions des 11 établissements du groupement avaient la volonté de faire ce diagnostic. "J'ai souhaité accompagner les équipes de consultants dans chaque établissement", a expliqué Gérald Gasquet.

"Nous avons porté ce diagnostic en comité de direction en juin dernier. En septembre, le comité de direction a validé la mise en place d'une coordination logistique au sein du GHT." Le comité de coordination logistique est maintenant en train d'élaborer sa feuille de route. Dans la continuité du programme Phare, un schéma directeur va être élaboré.

Un comité logistique

Le groupe de travail comprend des directeurs des services économiques, des directeurs logistiques, des ingénieurs logisticiens, des agents et cadres, tous les niveaux sont représentés. "Il s'est réuni pour la première fois il y a 15 jours et nous avons convenu d'organiser une réunion tous les mois", a précisé le directeur.

L'objectif de ce groupe étant de valider au plus haut niveau ce qui est indispensable en réalisant un diagnostic assez fin sur chaque établissement. Un des premiers leviers d'action est de s'entendre sur ce qu'est la logistique et d'avoir une vision commune. "Nous avons convenu d'une définition. Il s'agit d'une logistique d'approvisionnement, de gestion des stocks, de consommables de l'ensemble des filières d'un CHU, que ce soit la pharmacie, l'hôtelier, les services techniques, biomédicaux."

Mais surtout l'idée était d'augmenter le niveau de compétence des équipes. Avec trois ingénieurs logisticiens de formation au niveau du GHT, il a fallu irriguer l'ensemble de établissements sur une montée des compétences, sur la formation et le partage des pratiques.

Le plus difficile étant de mettre en place un référentiel commun pour connaître la situation de chaque établissement, mettre en place une codification pour parler du même produit. "Nous installons actuellement un système de dépannage inter-établissements avec un partage des compétences", a indiqué à TecHopital Gérald Gasquet.

"A partir de la feuille de route, nous aurons 18 mois pour définir si des équipements lourds ou plusieurs équipements moins lourds seront nécessaires au niveau du GHT. Nous ne sommes d'ailleurs pas sûrs de mettre en place une unique plateforme", a-t-il précisé.

"Tout l'enjeu maintenant est de travailler la logistique de proximité, pour enlever de la logistique aux soins, pour ramener de la qualité et pour diminuer les urgences logistiques et les lignes de demande. Ainsi, des référents logistiques ont été postés dans chaque établissement, pour structurer cette logistique de proximité."

"Avant de mutualiser les pratiques sur l'ensemble du GHT, il convient d'améliorer les pratiques sur chaque site", a conclu Gérald Gasquet.

gdl/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://www.eventbrite.fr/e/billets-webinar-de-presentation-du-certificat-management-hospitalier-119422677443
Les offres
Agenda