Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

Le GIE Callot et le GHRMSA (Mulhouse) adoptent le service de partage de données d'imagerie "e-mage"

Le groupement d'intérêt économique (GIE) Imagerie Callot, qui rassemble une quinzaine de structures d'imagerie médicale en Lorraine, et le Groupe hospitalier de la région de Mulhouse et Sud-Alsace (GHRMSA) ont adopté le service de partage de données d'imagerie "e-mage", a annoncé le 12 novembre le groupement régional d'appui au développement de la e-santé (Grades) du Grand Est, Pulsy, porteur du service.

"Les examens d’imagerie réalisés dans les structures ayant adopté e-mage, à l’instar du GIE Imagerie Callot et du GHRMSA depuis le premier trimestre 2020, peuvent être partagés entre professionnels de santé", a rapporté Pulsy, précisant que le partage des données d'imagerie avec les professionnels de santé autorisés se faisait "avec le consentement du patient" qui a lui-même accès son dossier d'imagerie médicale.

Début octobre 2020, après 8 mois d’utilisation du service, le GHRMSA dénombrait déjà 53.000 examens d’imagerie partagés pour 10.000 patients, tandis que les structures du GIE Callot recensaient 140.000 examens partagés pour 46.100 patients.

"Au GHRMSA comme au GIE Imagerie Callot, plus de 55% des examens d’imagerie produits sont aujourd’hui partagés dans e-mage aux professionnels de santé", a rapporté l'opérateur Pulsy.

Le CHU de Strasbourg ainsi que les centres hospitaliers (CH) de Saverne (Bas-Rhin) et de Wissembourg (Bas-Rhin) avaient déjà adopté "e-mage".

gl/gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda