TecHopital.com

 

Le groupe hospitalier de La Rochelle-Ré-Aunis fait le choix du chauffage au bois

Crédit: Fotolia/larcobasso
Crédit: Fotolia/larcobasso

Le groupe hospitalier de La Rochelle-Ré-Aunis a inauguré le 3 mai une chaufferie biomasse pour un de ses sites, en partenariat avec Dalkia, une filiale d'EDF. Un choix que Jacques Rypkewaert, ingénieur en chef et directeur des services techniques, a expliqué à TecHopital.

L'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) du Fief de la Mare, à Puilboreau (Charente-Maritime), était historiquement chauffé par l'électricité, a-t-il relaté. Son voisin, l'hôpital psychiatrique Marius Lacroix, était quant à lui équipé d'une chaudière au gaz "plus tout à fait réglementaire".

Ce sont d'abord des préoccupations environnementales qui ont poussé le groupe vers un chauffage au bois, moins polluant en CO2, a assuré Jacques Rypkewaert. Suivies de près par de potentielles économies et la stimulation du marché local.

Installée sur le site du Fief, la nouvelle chaufferie centrale biomasse "tourne en permanence". Elle s'alimente d'elle-même en acheminant, selon ses besoins et grâce à un tapis roulant, le bois stocké dans un silo. Des "électrofiltres" tamisent simultanément les fumées et capturent au fur et à mesure les particules fines issues de la combustion.

720 mètres de canalisations desservent ainsi en chaleur depuis "fin janvier" l'Ehpad et l'hôpital psychiatrique, ainsi que 18 logements sociaux indépendants de l'hôpital. D'une capacité de 1.026 kW, la chaufferie couvre 65% des besoins totaux des deux sites d

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Agenda