Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Le groupe Ramsay-Générale de santé victime d'une cyberattaque

Ramsay-Générale de santé (RGdS) a fait l'objet depuis le 10 août d'une cyberattaque qui touche ses 120 établissements de santé en France, a appris APMnews auprès du groupe de cliniques.

Interrogé le 14 août par APMnews (site du groupe APM International dont fait partie TecHopital), Ramsay-Générale de santé a précisé que les établissements d'origine Capio ne sont pas concernés, car dotés d'"une informatique encore à part aujourd'hui". Ramsay-Générale de santé avait annoncé fin octobre 2018 le succès de son offre publique d'achat (OPA) sur Capio, rappelle-t-on.

Environ "120 établissements français d'origine Ramsay-Générale de santé sont touchés", a souligné le RGdS. Ce dernier a expliqué que cette attaque informatique "handicape le travail au quotidien" du groupe, mais n'a "pas d'impact sur les patients".

RGdS passe pour le moment "par le papier" et les plannings "sont réalisés sur Excel". Les informations seront "rentrées à l'informatique" lorsque la situation reviendra à la normale.

"Une cellule de crise" a été déclenchée "tout de suite" pour "comprendre ce qui se passait, et l'ampleur" de l'attaque, a exposé RGdS. "Dès qu'on a compris ce qu'il se passait, on a travaillé tout de suite avec nos prestataires à la restauration des infrastructures informatiques", avec un travail "jours et nuits depuis samedi matin. [...] Des serveurs sont nettoyés et des outils reviennent peu à peu".

"Au 19 août, l’essentiel de nos systèmes informatiques est relancé. Notre priorité est maintenant de veiller à assurer une stabilité de fonctionnement de ces outils", a précisé le groupe.

Pour "des raisons de sécurité", il n'a pas souhaité communiquer sur les détails des outils touchés par l'attaque informatique.

Pour rappel, en mai dernier, l'Agence des systèmes d'information partagés de santé (Asip santé) faisait état de près de 500 incidents de cybersécurité depuis la mise en place de la cellule d'accompagnement cybersécurité des structures de santé (ACSS) en octobre 2017.

Dans le détail, 88% des déclarations d'incidents proviennent des établissements de santé, 6% d'autres structures de type Ehpad (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes), 4% des laboratoires de biologie médicale et 2% des centres de radiothérapie.

jyp/gdl/ab

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://pro-smen.org/prime-PRO-SMEn-hopitaux
Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions