TecHopital.com

 

Le patient, victime collatérale des problèmes de synchronisation à l'hôpital

L'Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap) a organisé lundi 16 janvier, au Sénat, un colloque sur comment "soigner le travail d'équipe dans l'intérêt du patient".

A cette occasion, des professionnels de santé ont échangé, dans le cadre d'une table-ronde, sur: "".

Roselyne Vasseur, directrice des services aux personnes âgées de la ville de Paris et responsable de la qualité des soins dans les Ehpad a souligné le manque de formation du personnel sur "".

"."

Selon Véronique Ghadi, chef de projet à la Haute autorité de santé (HAS), le travail en équipe a un impact important sur le traitement, le patient et sa guérison. Elle estime à 15% les erreurs liées aux problèmes de désynchronisation du travail en équipe.

Un patient en insécurité


Véronique Ghadi a évoqué la notion de "". "

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
http://amc.ukr.fr/don/