Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.sanofi.fr/fr/nous-contacter

Le Resah lance une offre de marché pour les médicaments en situation de monopole

Crédit: iStock/martinwimmer
Crédit: iStock/martinwimmer

PARIS, 27 février 2019 (TecHopital) - Le Réseau des acheteurs hospitaliers (Resah) vient de lancer une offre de marché pour les médicaments en situation de monopole à destination des groupements hospitaliers de territoire (GHT), a annoncé le 19 février Dominique Legouge, directeur général de la centrale d'achats nationale.

Avec cette offre de marché, "un GHT [groupement hospitalier de territoire], quel que soit sa taille", pourra traiter ce type d'achats de médicaments qui ne peuvent être substitués "pour 2.000 € par an", a expliqué Dominique Legouge à APMnews (site du groupe d'information APM International, dont fait partie TecHopital).

"Sur le prix [du médicament en situation de monopole], il n'y a pas grand-chose à faire, car c'est régulé par le CEPS [Comité économique des produits de santé]" a souligné le directeur général, mais "une centrale d'achats peut apporter des économies sur des coûts de transaction, les coûts de passation de marché, l'optimisation de la logistique, les cadencements de commande, ou encore les paiements".

"Dans les hôpitaux, selon les établissements, 70 à 80% des achats de médicaments relèvent d'une situation de monopole", a-t-il estimé.

Selon lui, le marché de ces médicaments en monopole représente 4 milliards d'euros au sein des hôpitaux publics pour les opérateurs nationaux. Il a évoqué "une inconnue" quant à la part que le Resah pourrait capter dans ce domaine, mais fait valoir que cette offre "peut rencontrer un grand succès dans les quatre ans qui viennent".

Au total, pour l'ensemble des établissements hospitaliers publics, les achats de médicaments représentent environ 6 milliards d'euros par an, rappelle-t-on.

Le réseau coopératif d’achats hospitaliers UniHa est déjà présent sur ce marché, tandis que l'Union des groupements d'achats publics (Ugap) ne couvre pas les besoins des établissements en médicaments, rappelle-t-on.

Le Resah vise les 2 milliards d'euros d'achats pour 2022

Le Resah a par ailleurs lancé un "programme horizon 2022" afin de "se caler sur Ma santé 2022", a annoncé Dominique Legouge.

La centrale d'achats table, selon lui, sur "une croissance importante" mais "raisonnable". Elle prévoit de doubler le montant des achats et vise les 2 milliards d'euros à horizon 2022, "hors effets du succès qu'aura la nouvelle offre de marché dans le domaine des achats de médicaments en monopole".

Pour 2019, le Resah compte "consolider et améliorer l'organisation afin d'accroître la qualité de service" pour ses adhérents.

Il va "renforcer la synergie" entre l'activité de la centrale d'achats et les départements de son centre de ressources et d'expertise afin de proposer "une offre à très forte valeur ajoutée pour les établissements".

Le groupement d'intérêt public (GIP) compte "renforcer l'accompagnement global et transversal des projets des différents établissements".

"On va accumuler la capacité d'informer, de former, de conseiller, d'acheter. [...] On va proposer une offre d'accompagnement global sur certains sujets", a exposé Dominique Legouge. Il a cité, à titre d'exemples, le domaine du digital et de l'informatique avec un accompagnement en matière de schémas directeurs des systèmes d'information (SDSI) des GHT, de contrôle qualité des équipements, d'énergie, de restauration, sur les choix d'équipements médicaux, ou encore pour l'optimisation de la politique de maintenance des équipements.

Le Resah veut ainsi développer une "offre globale" [...] "au lieu d'être un simple acheteur".

Egalement, la centrale "veut se rapprocher" de ses adhérents et "mieux comprendre leurs besoins, les contraintes" selon les régions. Il a rappelé que des recrutements sont en cours pour 12 postes de correspondants régionaux.

La centrale d'achats compte enfin augmenter sa présence dans le médico-social, qui a, selon Dominique Legouge, "un fort besoin de mutualisation" des achats.

Interrogé à propos de la convention signée entre la direction générale de l'offre de soins (DGOS) et les trois centrales d'achats nationales en décembre 2018, Dominique Legouge a indiqué que le Resah a pris contact avec des opérateurs régionaux pour créer des partenariats, en Normandie entre autres.

Cette convention a notamment pour objectif de développer la complémentarité entre les centrales d'achats nationales et les opérateurs régionaux, rappelle-t-on.

59 millions d'euros de gains achats en 2018

En 2018, le Resah a réalisé un peu plus de 1 milliard d'euros de volume d'achats. Il a obtenu 59 M€ de gains sur ces achats, a par ailleurs chiffré Dominique Legouge.
Le Resah était à l'origine de 33 M€ de gains achats en 2017, a-t-il rappelé, et avait enregistré 870 M€ de volume d'achats cette année-là.

Pour 2019, la centrale nationale vise une croissance de volume d'achat "de 20 à 25%", a-t-il ajouté.

Pour "faire face à l'accroissement" prévu de son activité, le Resah va "investir fortement" dans son système d'information interne. Dominique Legouge a évoqué un budget de 500.000 € uniquement consacré à des acquisitions de logiciels.

Il a indiqué que la centrale d'achats a choisi la suite de logiciels Qualiac* (Cegid) pour gérer ses activités afin "de renforcer la qualité de service" auprès des adhérents et développer son activité de "centrale d'achat grossiste".

Le Resah compte 126 établissements supports de GHT adhérents. Dominique Legouge a souligné "avoir bon espoir" de réunir à terme l'ensemble des établissements supports.
Le directeur général a précisé que l'effectif du Resah pour 2019 est fixé à 150 équivalents temps pleins (ETP), composé notamment des postes de pharmaciens, ingénieurs, juristes et acheteurs spécialisés. Une cinquantaine de recrutements sont actuellement programmés dans le cadre de remplacements de départs ou de création de postes.

jyp/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://www.journees-ihf.com/
Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions