Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.ja-sante.fr/
http://www.canyon.fr/

Le site de Coulommiers du Grand hôpital de l'Est francilien (GHEF) est maintenant fonctionnel

La dernière phase du nouveau site de Coulommiers du Grand hôpital de l'Est francilien (Ghef) a été livrée mi-février.

Le Grand hôpital de l'Est francilien (Ghef) est né de la fusion des 4 établissements qui le composent (au 1er janvier 2017 entre les CH de Marne-la-Vallée, de Meaux et de Coulommiers et au 1er janvier 2019 avec le CH de Jouarre).

Nouveau bâtiment de médecine de Coulommiers
Les travaux du nouveau bâtiment de médecine du site de Coulommiers du Ghef avaient débuté le 26 janvier 2018.

Les travaux ont été scindés en deux phases distinctes. Une première phase a concerné l’extension du site hospitalier principal René Arbeltier sur une surface de 4.763 m² de surface dans œuvre (SDO). Ce nouveau bâtiment de 4 étages couronné d’un toit terrasse abrite 4 unités de médecine de 30 lits, une par niveau. Le bâtiment est déjà en fonction depuis la livraison des travaux intervenue en septembre 2019.

Crédit: Germain Hazard / Royal Spark
Une seconde phase a débuté après le premier confinement, en juin 2020. Ils ont commencé après la mise en service de l’extension lorsque les locaux d’origine ont pu être libérés et désamiantés, et a concerné d’importants travaux de réhabilitation sur trois niveaux, correspondant à 4.125 m² de SDO. Ces trois niveaux accueillent aujourd’hui deux unités de soins de suite et réadaptation (SSR) et des espaces tertiaires médicaux et paramédicaux de l’ancien site Abel Leblanc.

Les travaux ont été réalisés en milieu occupé ce qui "constitue l’un des enjeux majeurs de cette opération", a souligné Spie Batignolles dans son communiqué de presse. Ce phasage a permis aux équipes médicales de poursuivre leurs activités tout au long des travaux.

Le nouvel édifice porte une attention particulière "au dessin des façades qui entre en résonance à la fois avec l’architecture des bâtiments médiévaux de la Commanderie des Templiers, voisins de la nouvelle extension et classés monuments historiques, et avec celle du site hospitalier initial".

L’extension se présente "sous la forme d’un bâtiment à plan carré posé sur pilotis pour dégager les façades du sol, les plaçant au même niveau que celle de la Commanderie", souligne Spie Batignolles.

"La façade implantée face à la Commanderie est traitée dans un registre d’échelle différent des autres. Une ouverture dessinée sur la façade permet de créer une loggia monumentale qui fait face à la Commanderie. Cette disposition architecturale permet d’affirmer et de polariser le lien entre l’hôpital et la Commanderie des Templiers", précise l'entreprise.

Et d'ajouter: "un jeu avec les matériaux vient renforcer cette intention. La façade posée en fond de loggia est en bois, en mélèze plus précisément, dont la matière établie un contraste avec les trois autres situées côté hôpital. Ces façades sont simples avec une modénature de fenêtres régulière, qui ponctue le mur traité avec un enduit dont la couleur, grège clair, a été choisie pour s’accorder au plus près des enduits à la chaux mis en œuvre sur le bâtiment de la Commanderie".

  • Maîtrise d’ouvrage: Grand hôpital de l’Est francilien
  • Agence d’architecture: Architecture-Studio
  • Entreprise générale: Spie Batignolles Ile-de-France (mandataire)
  • Bureau d'études fluides: Edeis
  • Bureau d'études VRD et HQE*: BETEM
  • Bureau d'études structure: TPF-Ingénierie
  • Économiste: Cyprium
    Montant des travaux: 18,88 millions d'euros (dont 17,6 millions de travaux)

gdl/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait