Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Le SMPS déplore le silence des ministères sur les travaux d'harmonisation des statuts des ingénieurs hospitaliers et territoriaux

Crédit: Simon Garceau/APMnews
Crédit: Simon Garceau/APMnews

PARIS, 28 mai 2019 (TecHopital) - Le Syndicat des manageurs publics de santé (SMPS), déplorant le silence des ministères de la santé et de la fonction publique sur l'harmonisation des statuts des ingénieurs hospitaliers et territoriaux, a adressé un courrier daté du 21 mai, aux deux ministères, sollicitant un rendez-vous pour faire un point sur l'avancement du dossier.

"Nous sommes à ce jour dans l'attente d'informations sur la mise en œuvre de cette convergence", explique le SMPS dans son courrier signé de son président, Jérémie Sécher.

Dans un courrier du 15 mars 2018, le SMPS et les représentants des ingénieurs hospitaliers et territoriaux avaient appelé "l'attention du ministère de l'action publique sur la nécessité de faire converger les statuts" des ingénieurs de la fonction publique hospitalière avec celui de la fonction publique territoriale.

En juillet 2018, Gérald Darmanin, ministre de l'action et des comptes publics, et Olivier Dussopt, son secrétaire d'Etat, se disaient "sensibles" à la "demande du point de vue de la convergence des carrières". Ils indiquaient avoir demandé à leurs services "d’engager des discussions avec ceux de madame la ministre des solidarités et de la santé [Agnès Buzyn] sur cette question".

Dans la foulée, en septembre 2018, lors du dernier congrès du SMPS, la directrice générale de l’offre de soins (DGOS), avait confirmé l’ouverture "prochaine" du dossier statutaire pour les ingénieurs hospitaliers.

"La directrice générale de l'offre de soins a confirmé avoir reçu le courrier du ministre et prendre acte de la nécessité de travailler sur le sujet", complète le SMPS dans son dernier courrier. Mais le syndicat reste "dans l'attente de rendez-vous".

"Le dernier courrier adressé à la DGOS n'a pas reçu de réponse. Nous ne nous satisfaisons pas de cela", a indiqué en marge de la Paris Healthcare Week Jean-Marc Novak, vice-président du SMPS en charge des ingénieurs. "C'est pour cela que nous demandons à rencontrer les administrations concernées", la DGOS mais aussi le ministère de la fonction publique. "Qu'est-ce qui pose problème? Qu'est-ce qui bloque? Nous pouvons aider l'administration dans ce travail de fusion avec les autres versants."

Cette volonté d'harmonisation des statuts des ingénieurs des deux fonctions publiques, va de pair avec l'idée "que le corps des ingénieurs hospitaliers puisse rester attractif, de nous permettre de recruter et surtout de garder les compétences au sein de l'hôpital", a complété Jean-Marc Novak.

gdl/eh

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions