TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

Les activités de deux hôpitaux publics ralenties par des attaques informatiques en mars

Par Raphaël MOREAUX, au 7e congrès national de l'Apssis

LE MANS, 9 avril 2019 (TecHopital) - Un centre hospitalier (CH) et un CHU ont été victimes en mars d'attaques informatiques ayant paralysé une partie de leur activité, donnant lieu à des interventions du ministère de la santé et de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi), a relayé le 2 avril Philippe Loudenot, fonctionnaire en charge de la sécurité informatique pour les ministères sociaux.

Philippe Loudenot est intervenu à l'occasion du 7e congrès national de l'Association pour la sécurité des systèmes d'information de santé (Apssis), qui s'est tenu du mardi 2 au jeudi 4 avril au Mans. Il a partagé un "retour d'expérience" réalisé auprès des équipes de santé des établissements touchés par l'attaque informatique.

Le premier cas concerne un CH dont les données ont été rendues totalement indisponibles pendant "plusieurs jours" par un cryptovirus, logiciel malveillant qui chiffre les données d'un réseau afin de réclamer une rançon en échange de la clé de déchiffrement. Le cryptovirus a touché le système d'information de l'hôpital et ses sauvegardes.

Ce CH n'était pas doté d'une direction du système d'information (DSI). Sa directrice a alerté le centre opérationnel de régulation et de réponse aux urgences sanitaires et sociales (Corruss), donnant lieu à une intervention des équipes du ministère de la santé, de l'Agence des systèmes d'information partagés de santé (Asip santé) et de l'Anssi, qui a fourni un programme permettant de déchiffrer les données.

Selon un bilan présenté par l'Asip santé, les impacts pour la s

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait